LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

CoVid-19 : "Il faut repenser l’organisation de la psychiatrie en France"

5 min
À retrouver dans l'émission

Des assises de la santé mentale et de la psychiatrie sur fond de crise sanitaire, et autres actualités scientifiques :

.
. Crédits : xia yuan - Getty

Les assises de la santé mentale et de la psychiatrie ont commencé hier à Paris. Elles se terminent aujourd’hui et en ce moment-même, Emmanuel Macron est en train de tenir un discours de clôture. Le secteur de la psychiatrie alerte les pouvoirs publics depuis des mois, voire des années, d’autant que ce secteur a été très touché par la crise sanitaire. Santé Publique France vient de publier les derniers chiffres de l’enquête CoviPrev, qui a débuté en mars 2020. Cette enquête montre que la pandémie a toujours des conséquences sur la santé mentale de la population. Au 7 septembre, 23 % des français déclaraient des signes d’anxiété. Par ailleurs, 15 % des interrogés déclaraient des signes d’un état dépressif et 10 % avaient eu des pensées suicidaires au cours de l’année, soit bien plus qu’avant la crise. Cela va mieux que lors des premiers confinements mais l’anxiété, les troubles du sommeil, les troubles psychiques et les états dépressifs se maintiennent à des taux plus élevés que ceux que l’on connaissait avant l’épidémie. 

Nicolas Franck, professeur de psychiatrie au centre hospitalo-universitaire de Lyon, chef du pôle Centre Rive Gauche au centre hospitalier Le Vinatier, et auteur de « Covid-9 et détresse psychologique - 2020 l’Odyssée du confinement » aux éditions Odile Jacob.

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Nicolas Franck

CoVid-19 : Sanofi abandonne son vaccin à ARN messager 

Aujourd’hui, le laboratoire Sanofi a annoncé qu’il abandonnait son vaccin à ARN messager contre le CoVid-19. Le laboratoire français a présenté ce matin les résultats intermédiaires de phase I/II de son vaccin à ARN messager. Des résultats intermédiaires positifs : pas d’effets secondaires et la fabrication d’anticorps chez 91 % à 100 % des participants… Toutefois, Sanofi ne développera pas de phase 3 d’essais cliniques : le vaccin arriverait trop tard sur le marché. Le laboratoire travaillait dessus depuis plus d'un an et demi. Sanofi dit vouloir développer la technologie des ARN messagers, mais pour d’autres virus. Les résultats de la phase 3 de son second vaccin contre le CoVid-19, celui qui a été réalisé à partir d’une protéine recombinante,  sont toujours attendus pour la fin de l’année.

Les plus anciennes preuves de confection de vêtements

Selon une étude parue dans la revue iScience, nous avons découvert les plus anciennes preuves de confection de vêtements. On estime que les premiers habits sont apparus il y a au moins 170.000 ans en Afrique, mais l'invention du vêtement reste encore mal comprise, et il y a peu de chance que l’on retrouve d’anciennes étoffes organiques dans les archives archéologiques … Au Maroc, près de Rabat, les chercheurs de l’institut Max Planck ont découvert, dans la grotte des Contrebandiers, 62 outils en os dont une dent de cétacé. Ces outils sont vieux de 120.000 ans, sculptés pour tanner le cuir et travailler les fourrures. Aux côtés de ces outils, les archéologues ont aussi découvert des restes d’animaux, qui ont été écorchés pour prélever leurs fourrures, notamment des renards de sable, des chacals dorés et des chats sauvages. Ce sont des techniques toujours utilisées aujourd’hui. 

La découverte d’une espèce animale capable de se passer de reproduction sexuée 

Enfin, une étude parue dans la revue PNAS a annoncé la découverte d’une espèce animale capable de se passer de reproduction sexuée : l’Oppiella nova, une espèce d'acarien composée entièrement de femelles. Une équipe internationale a analysé l’ADN de cette espèce (ce qui est déjà en soit une prouesse). Les chercheurs ont ensuite comparé son génome avec une autre espèce cousine qui elle, est sexuellement active. Le génome de l’Oppiella nova a montré que ce microscopique animal, grand de 150 micromètres, mène une vie chaste depuis des millions d’années. On pensait que les espèces à reproduction asexuée étaient vouées, à terme, à l’extinction, et que les espèces eucaryotes (les organismes dont les cellules possèdent un noyau) devaient passer par la reproduction sexuée, pour un brassage génétique. Cet acarien démontre le contraire. 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......