LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

Plus de 100.000 études climatiques passées au crible de l’IA

5 min
À retrouver dans l'émission

L’Intelligence Artificielle au secours de la climatologie et autres actualités scientifiques

.
. Crédits : nadla - Getty

On commence avec une étude parue dans la revue "Nature Climate Change" dans laquelle plus de 100.000 études climatiques ont été passées au crible de l’IA.  Depuis une vingtaine d’années, le nombre de publications scientifiques sur les impacts climatiques est en croissance exponentielle. Traditionnellement, les scientifiques du GIEC, par exemple, épluchent toute la littérature pour faire des synthèses. Pour le dernier rapport du GIEC en août dernier, plus de 14.000 études ont été prises en compte pour apporter des preuves sur l’impact du changement climatique. Le côté novateur dans cette étude est qu’elle utilise des outils d’intelligence artificielle pour permettre de faire des synthèses sur un plus grand nombre d’articles. Les chercheurs allemands ont donc eu l’idée d’appliquer le deep learning pour analyser plus 100.000 études scientifiques. Il en ressort que 80% de la surface mondiale est déjà frappée par des changements climatiques. Par ailleurs, il n’y a pas assez de climatologie dans les pays à faibles revenus, et qu’ils restent peu étudiés.

Entretien avec Sakina-Dorothée Ayata, maître de conférences en écologie marine, à Sorbonne Université.

Écouter
2 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Sakina Dorothée Ayata

Exposition aux phtalates et risque de mortalité 

Selon une étude parue hier dans la revue "Environmental Pollution" : l’exposition aux phtalates serait liée à un risque de mort prématurée. Ces produits chimiques sont utilisés comme un plastifiant. Chaque année dans le monde, ce sont 3 millions de tonnes qui sont produites. On en retrouve un peu partout : cosmétiques, nourritures, peintures, vêtements ou encore jouets. Certains phtalates sont des perturbateurs endocriniens. On sait d'ailleurs déjà qu’ils provoquent des maladies cardio-vasculaires. Une équipe internationale a analysé les échantillons d’urine de plus de 5.000 américains entre 2001 et 2010, puis ils ont observé les données de mortalité des participants en 2015. Il se trouve que les niveaux élevés de métabolites de phtalates dans les urines sont associés à une mortalité accrue. Les chercheurs en déduisent que cette exposition serait responsable de plus de 100.000 décès prématurés chaque année aux Etats-Unis. Ils estiment qu'"une action réglementaire est nécessaire de toute urgence."

La plus ancienne trace de pas humain ?

Selon une étude parue dans "Scientific Reports", nous avons peut-être détecté la plus ancienne trace de pas humain. En 2017, en Crète, les chercheurs ont découvert une empreinte fossilisée dans du sable. Selon de nouvelles datations, cette empreinte est vieille de plus de 6 millions d’années, soit 2.5 millions d’années plus ancienne que celles laissées par l’australopithèque Lucy, en Tanzanie.   

Néanmoins, il y a encore débat sur le propriétaire de cette empreinte. Nous ne savons toujours pas s’il s’agit d’un primate, comme un gorille, ou bien d’un ancêtre humain primitif. S’il s’avère que ces empreintes appartiennent bien au genre des hominidés, il s’agira de la plus ancienne preuve de bipédie, ayant alors eu lieu hors d’Afrique. 

Exoplanète : une nouvelle méthode de détection 

Enfin, une étude parue dans la revue "Nature" décrit une nouvelle méthode pour détecter des exoplanètes, grâce aux ondes radio à polarisation circulaire ! Avec le puissant radiotélescope LOFAR basé aux Pays-Bas, une équipe internationale a détecté des émissions radio qui proviennent de 19 naines rouges. Pour 4 de ces naines rouges, la seule explication de l’existence de ces signaux radio est la présente d’une exoplanète. Ces signaux seraient le résultat de l’interaction entre une planète et le champ magnétique d’une naine brune ; une interaction génère des aurores sur l’étoile, qui peuvent être détectées. Selon les auteurs, "cette découverte est une étape importante pour la radioastronomie et pourrait potentiellement conduire à la découverte de planètes dans toute la galaxie."

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......