LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

CoVid-19 : la plus grande analyse épidémiologique en Inde

5 min
À retrouver dans l'émission

De nouvelles données sur les contaminations dans le sud de l'Inde et autres actualités scientifiques.

.
. Crédits : Hindustan Times - Getty

La plus grande analyse épidémiologiques sur le CoVid-19 en Inde est parue récemment dans la revue Science. Il s'agit d'une grande étude d’épidémiologie sur des données d’infection et de suivi de contact dans deux états du sud de l’Inde. Une équipe américaine a regroupé les données de près de 600.000 personnes exposées à 85.000 cas confirmés de CoVid-19. Ce sont des cohortes énormes, mais attention : compte tenu de la culture et de la démographie et du pays – l’Inde a l’une des populations les plus jeunes du monde -  les résultats de ce papier ne sont pas forcément applicables à d’autres régions du globe. Lorsque l'on examine la propagation du CoVid-19, on se rend compte que dans le Sud de l’Inde, les transmissions se font sur des classes d’âge plus jeunes : sur les 20-44 ans. De plus, l’écrasante majorité des cas de contaminations se fait par des « super-propagateurs », qui sont bien connus en épidémiologie et que l’on a mis en évidence lors de l’épidémie de SRAS vers 2003. 

Entretien avec Florence Debarre est chargé de recherche au CNRS et modélisatrice en écologie et évolution, impliquée dans l'initiative MODCOV 19.

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Florence debarre

Les catastrophes naturelles ont doublé en 20 ans

Selon un rapport de l’ONU, les catastrophes naturelles ont doublé en 20 ans. Depuis 1999, on compte 7.348 désastres naturels, avec un coût humain de 1,23 millions de décès et un coût économique d’au moins 3.000 milliards de dollars. La Chine est le pays le plus touché par les catastrophes naturelles, suivi par les États-Unis, l’Inde, les Philippines et l’Indonésie. En l’espace de 20 ans et partout dans le monde, les tempêtes ont presque doublé, les inondations ont augmenté de 134 % et les vagues de chaleur, de 232 % (ce sera d’ailleurs le problème majeur de la décennie à venir). Selon les experts de l’ONU, cette accélération de phénomènes météorologiques extrêmes est directement liée au réchauffement climatique, mais aussi à l’urbanisation sauvage et à la déforestation. 

Le venin de guêpe : un nouvel antibiotique ? 

Selon une étude parue dans PNAS, le venin de guêpe pourrait contenir un puissant antibiotique. Avec la croissance de l’antibiorésistance, on recherche des nouvelles molécules un peu partout.  Une équipe américaine vient de prouver qu’un peptide issu du venin de guêpe pouvait être prometteur. Sur une guêpe coréenne, les chercheurs ont extrait du Mastoparan-L, un peptide nocif qui peut autant détruire des globules que des bactéries. Ils ont ensuite modifié ce peptide pour créer du Mastoparan-MO. La nouvelle molécule a été testée sur des souris infectées par E. Coli, une super-bactérie. Résultat : 80 % des souris traitées ont survécu.  Selon ce papier, le Mastoparan-MO pourrait être associé avec d’autres médicaments pour améliorer la réponse anti-microbienne. 

La première impression directe de capteurs sur une main

Enfin, une étude parue dans  la revue ACS Applied Materials & Interfaces décrit la première impression directe de capteurs sur une main, une sorte d’évolution ultime des montres ou des électrodes portables de surveillance de santé. Cette équipe américaine a imprimé sur la peau une fine couche de motifs métalliques souples qui conservent leurs capacités électromécaniques, un peu comme une carte de circuits imprimés mais qui serait flexible. Pour souder les nanoparticules d’argent, les chercheurs ont contourné les traditionnels 300°C et ont réussi à lier les composants métalliques du capteur à température ambiante. L’impression est donc indolore. Les capteurs ont pu mesurer avec précision la température, le rythme cardiaque et les niveaux d’oxygène dans le sang. Ils se dissolvent ensuite, simplement avec de l’eau chaude. 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......