LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
FAST, le radiotélescope sphérique de cinq cents mètres d'ouverture, situé en Chine ; le deuxième plus grand radiotélescope au monde.

La plus grande collection de sursauts radio rapides jamais enregistrée

5 min
À retrouver dans l'émission

En moins de deux mois, près de 2.000 sursauts radio rapides ont été détectés, et autres actualités scientifiques

FAST, le radiotélescope sphérique de cinq cents mètres d'ouverture, situé en Chine ; le deuxième plus grand radiotélescope au monde.
FAST, le radiotélescope sphérique de cinq cents mètres d'ouverture, situé en Chine ; le deuxième plus grand radiotélescope au monde. Crédits : STR - AFP

Selon une étude parue dans la revue "Nature", en moins de deux mois, près de 2.000 sursauts radio rapides ont été détectés. Les sursauts radio rapides, ou fast radio burst, sont des explosions d'ondes radios d'une milliseconde, qui sont extrêmement puissantes. Depuis leur découverte il y a 14 ans, on ne comprend toujours pas leur origine. D’un côté, on a des Fast Radio Burst uniques, furtifs, c’est-à-dire un objet qui envoie une impulsion radio et qui se termine aussitôt. De l'autre coté, on a une deuxième classe d’objets, où il s'agit cette fois d'une répétition d'impulsions. C'est ce qu'on appelle plus communément les FRB répétiteurs. Le premier a été découvert en 2014 et il répond au doux nom de FRB 12 11 02. Avec le grand radiotélescope FAST, de 500 mètres de diamètre, situé au centre de la Chine, une équipe chinoise a mené pendant 47 jours des observations intensives de FRB 12 11 02. Sur soixante heures d’observation, ils ont détecté 1.652 sursauts radio rapides. Nous n’en n’avions jamais observé autant. Les chercheurs ont ainsi pu détailler toute une gamme de puissance. Toutefois, même avec cette grande panoplie de signaux, le mystère de leur origine reste entier.

Ismaël Cognard est directeur de recherche CNRS en radioastronomie rattaché à l’Université d’Orléans.

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Ismael Cognard

Delta plus : un sous-variant sous haute surveillance

Un sous-variant du variant delta du SARS-CoV-2 est en haute surveillance en Angleterre. Ce sous-variant intitulé "Variant Delta Plus", ou AY.4.2, a été détecté en Inde en avril 2021. Il est aujourd’hui présent dans de nombreux pays. Selon un rapport de "Public Health England", il représente désormais 6% de tous les cas de CoVid-19 au Royaume-Uni. Cette sous-lignée du variant Delta porte une mutation supplémentaire sur la protéine de pointe du virus, la mutation  K417N, soit la même que l’on observe sur le variant Beta, pour la première fois détectée en Afrique du Sud. On ne sait pas si cette sous-lignée est plus contagieuse, des tests sont actuellement en cours. Il reste étroitement surveillé mais il n'est pas encore classé comme "variant préoccupant" ou comme "variant d'intérêt". 

Climat : l’Afrique est particulièrement impactée

Selon un rapport de l’ONU parue hier, l’Afrique est particulièrement impactée par le changement climatique. Coordonné par l’OMM, l'Organisation Météorologique Mondiale, ce "Rapport sur l'État du climat en Afrique" montre que "l’an dernier, le continent s’est réchauffé plus rapidement que la moyenne mondiale, terres et océans confondus". Cette accélération du réchauffement climatique provoque déjà une insécurité alimentaire, une pauvreté et des déplacements croissants en Afrique. Les rares glaciers africains, dont l’emblématique Mont Kilimandjaro, devraient tous disparaître d’ici 2040. Si rien n’est fait d’ici 2030, 118 millions de personnes extrêmement pauvres seront exposées aux sécheresses, aux inondations et aux chaleurs extrêmes. 

Les premiers trains autonomes sont en route

Enfin, l’Allemagne lance les premiers trains autonomes : des trains sans pilote ! Les premiers essais sur plus de 20 kilomètres à Hambourg se sont montrés concluants. L'automatisation des transports n'est certes pas nouvelle comme certaines lignes de métro en France déjà automatisées, mais elles ne fonctionnent que sur des voies uniques exclusives. Ce système de pilotage automatique créé par les entreprises Deutsche Bahn et Siemens intégrera les lignes de  fer traditionnelles. Les trains autonomes seront mis en service en décembre et devraient s’étendre sur tout le pays. 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......