LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

La campagne de vaccination française contre le coronavirus commencera ce dimanche

4 min
À retrouver dans l'émission

et autres actualités scientifiques.

.
. Crédits : LightRocket - Getty

En France, la campagne de vaccination contre le coronavirus commencera ce dimanche. Lundi, l'Agence Européenne des Médicaments a donné son feu vert pour l’utilisation du vaccin de Pfizer/Biontech ; dans les prochaines 24H, la Haute Autorité de Santé française devrait donner son accord ; samedi les premiers vaccins devraient arriver en France ; et dimanche : coup d’envoi de la vaccination nationale. Selon les informations du journal Le Monde, cela concerne deux centres : le service gériatrique d’un hôpital de Sevran, en Seine-Saint-Denis,  le département  qui a été le plus touché par la pandémie. Et le second : le centre gériatrique du CHU de Dijon en Bourgogne-Franche-Comté.  Hier, en Seine et Marne, un essai grandeur nature s’est déroulé pour tester la distribution du vaccin, de l’usine aux EPHAD.  Ce vaccin doit se conserver à -70° dans des super congélateurs, ce qui représente une complexité logistique. Cela ne vous a pas échappé que la date du dimanche 27 décembre, c’est  beaucoup plus tôt que prévu. Cela sera surtout symbolique puisqu'il s'agit de la date du lancement de la vaccination européenne. La vraie campagne de vaccination massive sur les 7 000 Ehpads, commencera comme indiqué sur la feuille de route du ministère de la santé, en janvier. 

Un jeune loup vieux de 57 000 ans

Selon une étude parue dans Current Biology, un petit loup momifié vieux de 57.000 ans a été découvert dans le pergélisol canadien. C'est un louveteau exceptionnellement bien conservé puisque la glace a préservé la fourrure, les os, les organes, l’estomac et même la truffe. Il a été baptisé « Zhùr, » ce qui signifie «loup» en Hän. L’analyse ADN et la datation carbone ont révélé qu'il était vieux de 57.000 ans, de la dernière période glaciaire. Voici donc là une mine d'informations sur la vie de cette espèce. Les chercheurs ont pu reconstituer le régime alimentaire de Zhùr. Contrairement à ce qu’on pensait, les loups de l'époque glaciaire mangeaient essentiellement des poissons et du saumon, et non pas du bœuf ou du bison. Malheureusement, de telles découvertes ne sont possibles que parce que le réchauffement climatique accélère la fonte du pergélisol.

« Plasticenta » : du plastique dans le placenta

Une étude parue dans Environment International prouve que les particules microplastiques peuvent pénétrer dans le placenta. On peut vraiment dire que la pollution au microplastique est partout, depuis les sommets des montagnes aux profondeurs océaniques, et jusque dans l’utérus. Dans cette étude intitulée « Plasticenta », des chercheurs italiens ont analysé les placentas de 6 mères en bonne santé. Après avoir été dissous et filtrés,  4 d’entre eux ont révélé 12 petits morceaux de plastique colorés de 5 à 10 micromètres. Certains provenaient de la fine membrane qui forme une paroi autour du liquide amniotique. Certes, l'impact sur la santé des microplastiques dans le corps est encore inconnu et là, il s’agit d’une cohorte minuscule, pour de minces quantités de particules mais selon les auteurs, ces résultats sont très préoccupants.

Les étranges signaux radio de Proxima Centauri

Enfin, selon un rapport publié dans The Guardian, le projet Breakthrough Listen a détecté plusieurs signaux inhabituels. C'est un projet qui fait partie du programme SETI sur la recherche d'intelligence extraterrestre. L’équipe a détecté des signaux que pour le moment nous ne pouvons pas expliquer. Le radiotélescope Parkes en Australie a détecté des ondes radio à une fréquence de 982 mégahertz, cinq fois, en trois heures. C'est un signal qui provient du système planétaire Proxima Centauri. Prudence face à cette annonce puisque l'analyse des données n'est pas encore terminée et qu'il n’ y a pas encore d’étude publiée. Avant d’y voir une technosignature (le signe d'une civilisation extraterrestre), il y a 99,9% de chance pour qu’il ne s’agisse que de simples interférences radio d’origine humaine.

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......