LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

Cancer : cartographier les interactions des protéines / Un nouveau mystère dans l’atmosphère de Jupiter

8 min
À retrouver dans l'émission

Une nouvelle analyse des réseaux d’interaction protéine-protéine en cancérologie, les vents de la grande tâche rouge de Jupiter accélèrent, et autres actualités scientifiques de la semaine.

.
. Crédits : Westend61 - Getty

Cartographier les interactions des protéines dans les cellules tumorales

Une étude parue ce matin dans la revue « Science » a cartographié les réseaux d’interaction des protéines impliquées dans certains cancers. En cancérologie, on en est à l’ère du développement thérapeutique ciblé. Dans le ciblage, on cherche à neutraliser une cible spécifique au sein des cellules cancéreuses. Toutefois, on s'est rendu compte que c’était beaucoup plus complexe que cela. En général dans un cancer, il n’y a pas une seule cible qui est dérégulée et qui est responsable du développement de cancer. Il y en a évidemment plusieurs et en plus, ces dérégulations sont souvent associées à des mutations génétiques. Il y a donc des études qui visent à comprendre l’ensemble du réseau de protéines dans une cellule et a fortiori, l’ensemble des dérégulations. C'était le cas de cette étude.

Des chercheurs américains ont analysé les réseaux d’interaction protéine-protéine dans les cancers de la tête et du cou. Ils ont étudié 61 protéines qui mutent souvent dans ces cancers, pour déterminer comment elles interagissent avec les autres. Ils ont découvert 771 nouvelles interactions jusqu’ici inconnues.

Entretien avec May Morris, biochimiste et directrice de recherche CNRS. Elle travaille sur des technologies de diagnostics et de thérapies anti-cancéreuses. 

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS May Morris

Les vents de la grande tâche rouge de Jupiter accélèrent

Selon une étude parue dans la revue « Geophysical Research Letters », la vitesse des vents de la grande tâche rouge de Jupiter accélère et personne ne comprend pourquoi. On reconnaît Jupiter, qui est la planète la plus massive de notre système solaire, à cette grande tâche rouge localisée dans l’hémisphère sud et qui fait deux fois la taille de la Terre. Depuis 1878, on observe cette tâche, qui est en fait une immense tempête. 

Pour observer son évolution, une équipe américaine a analysé les mesures du télescope spatial Hubble, sur une année jovienne (12 années terrestres).

Cette étude confirme que cette tâche rétrécit avec le temps et qu’elle se circularise, alors qu'elle était ovale au départ. Les chercheurs estiment qu’elle sera complétement circulaire d’ici 2035. Un nouveau mystère s'ajoute au tableau, puisqu'on a observé une augmentation de la vitesse moyenne de ces vents.

Entretien avec Ines Belgacem, docteure en planétologie. Elle travaille sur la mission JUICE, la prochaine grande mission scientifique de l’ESA pour explorer les lunes de Jupiter.  

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Ines Belgacem

En bref

- Un biomarqueur récemment découvert prédit la mort de CoVid-19 quelques jours à l'avance

- Reworld Media réclame 1,2 million d’euros au magazine "Epsiloon"

- Pfizer lance une nouvelle étude clinique sur son traitement oral contre le CoVid-19

- "Ma thèse en 180 secondes » : le candidat suisse remporte la finale internationale

Improbablologie : Des chercheurs enregistrent pour la première fois un chimpanzé sauvage utilisant un objet fabriqué par l'homme comme jouet sexuel

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......