LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
  Comparaison de dents d'Homo luzonesis, d'Homo Errectus et d'Homo Sapiens

Une nouvelle espèce humaine : Homo Luzonensis

11 min
À retrouver dans l'émission

L’annonce mercredi, d’une cinquième espèce du genre Homo, l’homme de Luçon, contemporain à l’Homo Sapiens, un nouveau rebondissement dans la recherche de traces de méthane sur Mars et autres informations scientifiques de la semaine.

  Comparaison de dents d'Homo luzonesis, d'Homo Errectus et d'Homo Sapiens
Comparaison de dents d'Homo luzonesis, d'Homo Errectus et d'Homo Sapiens

« Avec Homo Luzonensis, l’histoire de l’évolution de l’Homme se complexifie »

Mercredi était une journée dense pour la science : après avoir contemplé la première image d’un trou noir, l’humanité a appris l’existence d’une nouvelle espèce humaine : Homo Luzonensis. 

Après Homo Sapiens, les Néandertaliens, l’homme de Denisova en Sibérie, l’homme de Florès en Indonésie, voici donc une cinquième espèce du genre Homo : l’homme de Luçon. 

La découverte a été faite dans la grotte de Callao, sur l’île de Luçon dans les Philippines. Lors d’une fouille en 2007, les chercheurs ont d’abord trouvé des ossements de pieds, puis en 2011 et en 2015, des dents. Dans la région, ce sont les restes humains les plus anciens : ils ont été datés entre 50 000 à 67 000 ans, ce qui signifie qu’ils sont contemporains à Homo Sapiens. 

L'étude publiée dans la revue Nature explique que c'est en combinant l’ensemble de ces treize fossiles, les chercheurs se sont rendus compte qu’ils ne correspondaient à aucune des espèces connues jusqu’à présent.  

La découverte de cette cinquième espèce du genre homo est d’autant plus surprenante qu’elle est faite en Asie. Jusqu’à présent, en Asie, on pensait qu’Homo Erectus avait disparu vers 300 000 ans, puis qu’Homo Sapiens le succédait en arrivant en Chine vers 100 000 ans.

Maintenant, se pose la question de l’origine de ces fossiles. Viennent-ils de Chine ? Viennent-ils d’Indonésie ? Comment sont-ils arrivés là ? L’île n’a jamais été reliée au continent. On sait aussi que sur cette île, des hommes étaient là, il y a 700 mille ans. À quelques kilomètres de la grotte de Callao, on a retrouvé des fossiles de rhinocéros qui portent des traces de découpes par des outils. 

Alors est-ce que l’on a affaire à de l’endémisme insulaire - c’est-à-dire à une évolution dans un contexte d’isolement ?

Florent Détroit, paléoanthropologue au Musée de l'Homme à Paris a codirigé cette étude. Il nous en dit plus sur les caractéristiques morphologiques de ce cousin préhistorique.

Pour Dominique Grimaud-Hervé, professeure en paléoanthropologie au Muséum national d'Histoire naturelle à Paris, ces îles du sud-est asiatique sont de nouveaux observatoires de l’évolution humaine. 

« Il n’y a pas de trace de méthane dans l’atmosphère martienne » 

Nouveau rebondissement sur la présence du méthane sur Mars : selon une double étude parue dans Nature mercredi, les spectromètres du Trace Gas Orbiter n’ont trouvé aucune trace de méthane dans l’atmosphère de la planète rouge. 

Rechercher du méthane sur Mars, c’est rechercher une trace de vie sur Mars : car il peut être généré par des phénomènes géologiques mais aussi, par une activité biologique. 

Le Trace Gas Orbiter est un satellite qui a été conçu spécialement pour détecter les gaz. Ces spectromètres sont d’une sensibilité sans précédent. De plus, il fait ses observations durant le coucher et le lever de soleil pour capter un énorme flux de rayonnement solaire et le maximum de photons. Ces résultats sont catégoriques : pas de méthane sur Mars. 

Sauf que depuis 2003, on en détecte de très faible quantité. D’une part, Curiosity, le Rover à sa surface, a décelé une quantité de fond de méthane - une fraction de partie par milliard - qui était toujours présente, avec un cycle saisonnier mystérieux. D’autre part, la sonde européenne Mars Express en a vu en 2003, en 2005, en 2013 et dans une étude parue il y a 10 jours. Comment expliquer ces résultats contradictoires ?  

Eléments de réponse avec François Forget, directeur de recherche CNRS, à l’Institut Pierre Simon Laplace. 

En bref

- Dans le cadre d’une expérience sur l'évolution de l'intelligence humaine, des scientifiques chinois ont implanté un gène du cerveau humain à des singes

- Les glaciers des Alpes pourraient fondre intégralement d’ici 2100 

- Le projet européen « Beyond EPICA - Oldest Ice » va forer la glace de l’Antarctique pour récupérer un échantillon vieux de 1,5 million d’années.

- La sonde israélienne Bereshit s’est crashée sur la lune

- Pour soigner des enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme, un transfert fécal s’est révélé très positif.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......