LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'étoile Bételgeuse est-elle sur le point d’exploser ?

10 min
À retrouver dans l'émission

L'anormale baisse de luminosité de la supergéante rouge et autres actualités scientifiques.

Crédits : NASA

Bételgeuse, la neuvième étoile la plus brillante du ciel perd de sa luminosité. En astrophysique, on parle d'un "évanouissement". Bételgeuse est une supergéante rouge, gigantesque : elle fait mille fois le rayon du Soleil - un milliard de kilomètres de diamètre - et elle est la candidate la plus proche de nous pour la prochaine explosion de supernova dans notre galaxie. Donc depuis 50 ans, elle est sous haute surveillance : on guette les éventuels signes de son agonie. Depuis deux mois, les astronomes de l’Université de Sydney observent un déclin anormal de sa luminosité, laquelle a atteint un niveau deux dois plus faible que sa luminosité habituelle. Ce phénomène n'avait jamais été observé et encore moins sur une aussi longue durée. Est-elle sur le point d’exploser ? Il faudra continuer les observations pour en savoir plus mais il y a déjà plusieurs hypothèses.

Natacha Triou s'entretient avec Sylvie Cabrit, astronome à l’Observatoire de Paris.

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Sylvie Cabrit

L’informatique quantique fonctionnerait avec l’électronique classique

Selon deux études parues dans Science et dans Science Advances l’informatique quantique fonctionnerait avec l’électronique classique. Ces recherches représentent de grandes avancées en matière d’informatique quantique. Les qbits - les bits quantiques - pourraient fonctionner sur des ordinateurs traditionnels. Les chercheurs de l'Université de Chicago montrent dans ces études que le qbit serait compatible sur des supports en carbure de silicium, qui sont des composés chimiques omniprésents dans l’électronique actuelle. Les qbits seraient également compatibles avec la fibre optique et pourraient donc fonctionner sur de longues distances. 

Un atlas de l’eau glacée enfouie sous Mars

Dans Geophysical Research Letters, la NASA a révélé hier une nouvelle carte de la planète Mars. Il s’agit d’un atlas de l’eau glacée enfouie à sa surface. Cette carte a été réalisée grâce aux données du spectromètre à rayon gamma des sondes en orbite, le Mars Reconnaissance Orbiter et le Mars Odyssey. Sur cette carte martienne, on voit que sous la plaine d’Arcadia Planitia, des étendues de glace se trouvent à seulement deux centimètres de profondeur, et dans une zone où des futurs atterrissages sont réalistes. Rappelons que la NASA prévoit d'envoyer des astronautes sur Mars d’ici 2033. Cette région représente donc une cible idéale. Il reste encore à vérifier l’évolution des réserves de glace en fonction des saisons martiennes.

En Bref 

- Une scène de chasse vieille d’au moins 44.000 ans découverte en Indonésie

- Un trou noir “impossible” dans la Voie Lactée ? De nouvelles questions entourent la découverte

- Ces vingt sociétés ont causé plus d'un cinquième de l'acidification des océans depuis 1965

Improbablologie : La première installation de compostage humain au monde ouvrira en 2021

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......