LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

Qu'est-il arrivé à l'eau martienne ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Sur Mars, des tempêtes de poussière rejettent de l'eau de son atmosphère et autres actualités scientifiques de la semaine.

.
. Crédits : Science Photo Library - Getty

Selon une étude parue aujourd’hui dans la revue Science, sur Mars, les tempêtes de poussière rejettent de l'eau de son atmosphère. Mars, qui était autrefois une planète riche en eau est à présent un désert sec où les tempêtes de poussière sont très fréquentes. Selon cette équipe américaine, ces mêmes tempêtes de poussière ont sûrement contribué à transformer Mars en monde aride. Les chercheurs ont analysé les données de la sonde MAVEN de la NASA. Ils ont découvert des traces de molécules de H2O dans la haute atmosphère, à des altitudes beaucoup plus élevées qu'on ne le pensait. H2O réagit alors avec les ions de la haute atmosphère, se décompose et s'échappe dans l’espace. Ils ont aussi découvert un rythme saisonnier - la haute atmosphère contient plus d'eau lorsque Mars est plus proche du Soleil ou lorsqu'il y a une forte tempête de poussière. Selon leur modélisation photochimique, ce processus d’évacuation a influencé l'évolution de son climat. Au cours du dernier milliard d’années, cela aurait pu assécher Mars. La planète aurait ainsi perdu l'équivalent d'un océan mondial profond d’une centaine de mètres.

Régénérer le nerf optique grâce à la thérapie génique

Selon une étude parue dans Nature Communications, le nerf optique peut se régénérer grâce à la thérapie génique. Une équipe internationale vient de régénérer des cellules nerveuses optiques de souris. Normalement, les dommages sur ces cellules sont irréversibles. Lors de plusieurs expériences, les chercheurs ont montré que l’augmentation de la production d’une protéine - la protrudine - stimule la régénération des cellules. Les chercheurs ont donc dopé la production de protrudine chez des souris adultes. Après une lésion du nerf optique, il s’avère que les axones se sont régénérés sur le long du nerf optique. Reste à vérifier si cette protéine a le même effet protecteur sur des cellules rétiniennes humaines. Si c’est le cas, cela serait une nouvelle piste thérapeutique pour traiter le glaucome, la première cause de cécité au monde.

Une nouvelle cible pour lutter contre le paludisme

Une étude parue dans la revue eLife décrit un nouvelle cible pour lutter contre le paludisme. Chaque année, cette maladie touche environ 200 millions de personnes, et elle a causé en 2018 près de 400 000 morts. Cinq espèces du parasite "Plasmodium" en sont responsables, et elles développent des résistances à tous les traitements. Ces parasites ont un cycle de vie complexe qui alterne des stades actifs et inactifs. Une équipe du CNRS a découvert que les Plasmodium se déplacent et infectent les cellules de leur hôte grâce à la myosine A, une protéine qui joue un rôle fondamental dans le déplacement des cellules et la contraction musculaire. Bloquer l’action de la myosine A pourrait être une nouvelle cible médicamenteuse pour la recherche de futurs antipaludiques.

L’origine des panaches d’eau à la surface d’Europe  

Pour la recherche d’une vie extraterrestre, la lune de Jupiter Europe fait souvent office de bonne candidate. On sait qu’il existe sous sa surface un océan souterrain recouvert d’une couche de glace et, à sa surface, des panaches de vapeur d’eau très salée qui se répandent dans l’espace. Selon une étude parue dans Geophysical Research Letters, ces panaches d’eau ne proviennent pas de son océan souterrain. Des planétologues américains ont simulé leur origine. À partir des données de la sonde Galileo, ils ont examiné un cratère d'impact large de 29 kilomètres. L'impact qui a créé ce cratère aurait fait fondre une grande partie de la glace et aurait provoqué une éruption cryovolcanique. Ces panaches d’eau proviennent donc de réservoirs à sa surface, de lacs beaucoup moins profonds. Selon eux, la couche de glace d’Europe reste très dynamique.

En bref

- La saison des ouragans de cette année a maintenant officiellement battu un record inquiétant

- Découverte d’une nouvelle espèce de singe en Birmanie

- SpaceX prête à lancer quatre astronautes vers la Station spatiale internationale 

- Improbablologie : Certaines araignées mâles ligotent les femelles avant l'accouplement pour éviter d'être mangées

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......