LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le journal des sciences du vendredi 14 septembre 2018

10 min
À retrouver dans l'émission

Espionnage de satelitte et militarisation spaciale

Espionnage de satelitte et militarisation spaciale

Revenons sur la déclaration de la ministre de l'armée vendredi dernier lors de sa visite au Centre national des études spatiales, le Cnes de Toulouse. Florence Parly dénonçait la semaine dernière, une tentative d'espionnage par satellite. Alors ce que l’on sait: en juillet 2017 Athena fidus - un satellite militaire franco italien a été approché de très près par un  satellite Russe. Ce satellite d’écoute s’appelle Luch olymp, il est connu des renseignements, ses déplacement étaient déjà suspect. Il a intercepté des communications sécurisées et classifiées, mais selon la ministre, d’aucune données sensibles. Alors, l’espionnage sous une forme ou une autre ça toujours existé, mais là nous sommes faces à de nouvelles problématiques. Notre monde dépends de nos capacités satellitaires. Chaque personne utilise en moyenne 10 satellites par jour. Nous sommes entrée dans une 2e période de la conquête spatiale : le New space avec des opérateurs privé et commerciaux. Le général Michel Friedling est en charge du commandement inter-armé de l’espace. Il nous explique quelles sont les difficultées et les limites de ces nouveaux usages en astronautique.

Dans les 10ans qui viennent on pense que les satelletite vont etre multiplité par 4 ou 5 aujorudh’ui un peu moins de 2000 satelité dans l’espace actif on en aura pas loin de 10 000 dans 10, 15 ans, il y a un phenomène d’encombrement de l’espace. On commence à parler de régulation de trafic, de space trafic manegment

Il faut que l’on regarde ce qu’on doit mettre en place comme capacité à répondre à une agression en cas de légéitime defense un satelittte agressif envers nous arme anti satelite qui peuvent  etre du brouillage de l’aveuglement de la desorbitation  

Dans l’espace personne n’a intérêt a detruire physiqieuemnt un autre satelitte ça crée tellement de débris que ça peut provoquer  des réactions en chaine importante voir des impact important sur tout les satelletite dans l’espace, plutôt interet a developper des moyen de protection active non letaux.  l’espace est un eldorado mais faudrait pas qu’ils deviennent un far west

Un far west mais on est pas très loin non plus de star wars. La ministre Florence Parly avait également déclaré par la suite que « L’espace est en train de devenir un potentiel lieu de confrontation ». On peut rappeler que Donald Trump envisage d’ici  2020 le lancement d’une « Force de l’espace », une sixième branche des forces armées. Les états unis mettent en œuvre des moyens afin de s’armer et pour riposter à ce type d’attaque.  Une militarisation de l’espace par les Etats-Unis, mais aussi par la Russie et par la Chine. Hors, il y avait un consensus onusien  pour dire que le cosmos devait être un sanctuaire et que l’on ne devait surtout pas y introduire des armes. C’est le traité de l’espace qui a été ratifié en 1967 en pleine guerre froide.  En France le ministère de la défense cherche à développer ses capacités d’action et pense à l’armement. Quelles sont les stratégies spatiale de défense?  Comment défendre les satellite de l’espionnage, des cyber attac ou du brouillage?  Philippe Trouchaud est auteur de  « la Cybersécurité face au défi de la confiance » aux édition Odile JAcob, il est spécialiste de la cryptographie : 

c’est des nouvelles méthodes mais en réalité, elles sont pas très nouvelles, dès qu’il y a un signal on sait le capter et le hacké, pirater un signal c’est etre capable de le receptionné et etre capable de le transformer, c’est pas très nouveau, technique satelitaire plus complexe que les autres. C’est l’histoire de la cryptographie et c’est l’histoire du traitement du signal. On sait qu’il y a quelques pays qui possède cryptographie cantique permette d’avoir émission satelittaire involiable. On utilise d’autre technologie plutôt basé sur des photons, c’est réputé inviolable parceque si quelqu’un intercepte le signale on le sait immédiatement. En 2016 chinois avait annocné lancé leur premier satelitte cantique c’était il y a deux ans. Pas le genre de chose sur lesquel les états communique donc Il y a peu d’information qui sont rendue public. C'est une techonlogie pas tout à fait mature c’est pas de solution à court terme, couteuse application militaire, faut pas se baser sur cette technologie pour se dire qu’on va évité une guerre de l’éspace , ces technologie, ce n'est pas sure que ce soit opérationel- en dehors des centres de recherches- avant 10 ou 15 ans. Il faudrait plutot résoudre d’un point de vue géopoltique ce problème de l’esaclade de l’armement dans l’espace.

La SNCF se lance dans le train automatique

Mercredi , La scnf a déclaré préparer des prototypes de train entièrement automatisés. Depuis janvier dernier, deux consortiums dirigés par la SNCF et Railenium, l’institut de recherche technologique ont ouvert dans le nord de la France. Dès 2021 la SNCF prévoit l’automatisation d’un TER et un train de marchandises autonome - téléconduits par un conducteur à distance, ce qu’on appelle « les trains drones » . L’objectif est de fluidifié le trafic mais aussi de densifier le nombre de trains. La SNCF pense passer de 13 TGV par heure, à 16 sur les lignes les plus utilisés. Avec des technologies empruntées aux voitures connectées. à long terme la société espère une automatisation totale du réseaux.  Selon l’un de ses représentants cela sera possible à partir de 2025.

Jérôme Guillen , numéro deux de Tesla

coté voiture le patron de Tesla Elon Musk vient de nommer un Français, Jérôme Guillen à la direction des activités automobiles. Cet ingénieur français de 45 ans est natif d’Avignon, entrepreneur de la Silicon Valley il y a huit ans. On le surnomme «Mister Innovation».  Avec cette nomination il devient le numéro 2 de Tesla, le spécialiste californien du véhicule électrique, au moment où la firme traverse de sérieuses turbulences en bourse.

L'ocean clean up approche de la mer plastique

Samedi dernier, le bateau ocean clean up, est partie de San Francisco. Le navire a pour mission de nettoyer les mers. C’est une opération inédite qui est en préparation depuis 5 ans. C’est une initiative de la Ocean Cleanup Foundation, fondé par Boyan Slat, un ingénieur en aéronautique de 24 ans.  Le navire estactuellement en direction de « la mer plastique », une décharge à ciel ouvert dans l’océan pacifique. Le concept est simple mais c’est une nouvelle techonologie: un floteur long de 600m se déploit pour crée une barrière en forme de U avec une jupe imperméable de 3 metre de profondeur, et ramase les déchet flotant, comme un rateau. Ce n’est pas un filet : le système a été dessiné pour que les poissons puissent passer en dessous. En cinq ans, la fondation espère récupérer au moins la moitié du continent plastique. Un 7e continent que l’on estime trois fois plus grand que la France. C’est en test, il s’agit de voir si la bâche résiste à la pleine mer et s’il n’y pas d’impact sur la faune et la flore. Laurent Lebreton océanographe en chef de l’ocean clean up nous explique les autres difficultés de ce projet: 

déjà techniquement les débris sont accumulé à l’interieur et récupéré dans un filet, on les ramène sur terre, mais légalement ramener des dechets des eaux internationale, c’est tout un problème. Pour l’instant l’idée c’est de les ramener en europe, on va voir ce qu’on peut faire avec, les recylcer pour la pluspart, le reste sera transformé en energie. 

- Alors est-ce que c’est vraiment possible de nettoyer completement un océan ?

De plastique non ! L’un des gros problème, c’est que le plastique se dégrade au fur et a mesure avce les vagues le soleil l’oxidation, en microplastique, le microplastique c’est le plus gros risque, c'est de toute petite particule qu’on trouve dans les intestins de beaucoup de poisson et on le trouve de l’antartique, à la surface, sur la colone d’eau et au fond des oceans, l’idée c’est essayer de récupérer le plus de plastique possible et de limiter la casse. On estime  à peu près 80 mille tonnes de plastique qui flotte au milieu de l’ocean.

Disparitition de L'Ara de Spix, le perroquet bleue de RIO

La disparition de Huit espèces d’oiseaux, dont l’ara de Spix, le perroquet bleu qui a inspiré en 2011 le dessin animé à succès RIO.   « Blue » est officiellement classées parmi les espèces disparue et éteintes à l’état sauvage. 60 et 80 spécimens sont encore en vie, mais ils sont en captivité. Dans un communiqué, L’ONG BirdLife a annoncé: 

« Nos chiffres montrent qu’il y a une vague croissante d’extinctions sur le continent, entraînée par la perte d’habitat due à une agriculture intensive, au drainage et à l’exploitation forestière ». 

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture : 13 000 hectares de surface boisées disparaissent chaque année

La 28e éditions des IgNobels

Improbabolgie : La 28e Cérémonie des Ig Nobel s’est tenue hier dans la très prestigieuse Université de Hardvard. C’est Le versant loufoque du prix nobel,  l’évènement récompense le monde des sciences et ses recherches les plus… improbables. Des études académiques aux sujets atypiques. Parmi les 10 lauréats : Le prix de médecine a récompensé l’etude sur l'efficacité des montages russe pour faire passer les calcul renaux. L’ Ig Nobel de chimie revient à l’étude sur le niveau de salive nécessaire pour en faire un bon nettoyant. Le prix d’éducation de médecine a salué une auto-coloscopie en position assise. Et mon préféré, l’Ig Nobel de Nutrition, a été attribué à l’étude qui prouve que le cannibalisme est moins nourrissant que les régimes alimentaires classique. Dans cette recherche sur l’anthropophagie au paléolithique, il est démontré que la chair humaine était moins nutritive que celle d’un mamouth et que l’humain fait partie des viandes les moins caloriques. C'est bon à savoir.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......