LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

L’habitabilité d’une planète est en grande partie due au hasard

9 min
À retrouver dans l'émission

Quelle est la part de hasard pour qu'une planète soit habitable ? Et autres actualités scientifiques de la semaine.

.
. Crédits : Nasa - Getty

Une étude parue dans Nature Communications Earth & Environment a calculé la probabilité de vivre sur une planète habitable. La Terre est propice à la vie depuis 3 à 4 milliards d’années. C'est une période de temps extraordinairement longue, suffisamment pour que des formes de vie unicellulaires évoluent en êtres humains. Quelle est la part de chance dans tout ça ? Pour répondre à cette question, un chercheur britannique a utilisé un super-calculateur et a simulé l'évolution du climat de 100.000 planètes différentes. Chacune de ces planètes a été simulée 100 fois, avec des événements aléatoires qui modifient le climat : un impact d’astéroïde, une période de volcanisme, etc. Les résultats de cette simulation sont très clairs : 9% de ces planètes ont réussi au moins une fois a être habitables, mais seulement dans quelques cas de figures, et il s’agit de probabilité et non de certitude. Dans l’ensemble, elles ne restaient qu'occasionnellement habitables. 

Le chercheur rappelle que la Terre est statistiquement exceptionnelle et que son habitabilité est précaire. Par exemple, si l’astéroïde qui l’a frappé il y a 66 millions d’années avait été légèrement plus gros ou s’il était tombé à un autre moment, notre planète aurait peut-être complètement perdu son climat hospitalier. Cette étude montre que le hasard est l’un des facteurs majeurs de l’habitabilité d’une planète.

En bref

- Les Français vivent plus longtemps en bonne santé qu’avant

- Le cerveau de ce dinosaure révèle sa bipédie

- États-Unis : autorisation des porcs OGM destinés à l’alimentation, et bientôt à la transplantation ?

- Hubble surveille l'étrange vortex sombre sur Neptune

- Naufrage du Titanic : la piste surprenante de l'aurore boréale

- Les babouins qui vivent ensemble dans des groupes soudés ont des «accents» similaires

Improbablologie : Les kangourous peuvent apprendre à demander de l'aide aux humains comme le font les chiens

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......