LE DIRECT
Le satellite Soyouz MS-10 lancé par le lanceur Soyouz-FG du cosmodrome de Baïkonour

L’échec du décollage de la fusée Soyouz et l'avenir incertain de l'ISS

10 min
À retrouver dans l'émission

L’échec du décollage de la fusée Soyouz et l'avenir incertain de l'ISS, le lancement de Bepicolombo, l’expérience de la parthénogenèse sur des souris, le télescope Hubble, Claire Giry présidente par intérim de l’INSERM.

Le satellite Soyouz MS-10 lancé par le lanceur Soyouz-FG du cosmodrome de Baïkonour
Le satellite Soyouz MS-10 lancé par le lanceur Soyouz-FG du cosmodrome de Baïkonour Crédits : Getty

L’échec du décollage de la fusée Soyouz et l'avenir incertain de l'ISS

On commence ce journal Natacha avec un retour sur l’échec du décollage de la fusée Soyouz  en route pour la Station spatiale internationale. Incident rarissime : historiquement Soyouz est le lanceur le plus fiable. Pas d’accident depuis 1983. Les deux astronautes russe et américain en sont sortie saint et sauf par éjection automatique.

Comme après un crash aérien, une enquête est en cours. Les résultats doivent –être publiés demain mais on a déjà une petite idée de ce qu’il s’est passé :au moment de la séparation du 1er et du 2eme étage de la fusée, une panne moteur a fait avorter le vol. Pour le moment, le vaisseau taxi pour l’ISS est donc en quarantaine et cela soulèvent plusieurs problématiques. Si la situation n’est pas catastrophique, l’avenir de la station elle, est préoccupante. Jean François Clervoy est astronaute, il nous explique ce que cet accident implique.

Les impacts  c’est que  l’équipage qui est là-haut a un Soyouz qui a une durée de vie limitée de 200 jours. Au plus tard fin décembre janvier et il doit redescendre. Et s’il redescends avant qu’on n’ai  pu renvoyer des astronautes dans la station cela signifie qu'elle va fonctionner dans un mode inhabité sans personne à bord or elle n’a pas été conçue pour ça ! 

Il faut savoir que les russes sont les seuls à transporter l’équipage vers l’ISS depuis 10 ans et ce sont les seul à fournir la chaloupe de sauvetage capable de ramener l’équipage à tout moment depuis 18 ans qu’elle est habité en continue.

Ce que nous apprends cet accident la semaine dernière- c’est la même leçon qu’on avait tirée de Colombia il y a 15 ans : c’est très important d’avoir deux moyens indépendants d’accès .

Il faut aussi rappeler que cet accident intervient dans un contexte assez particulier entre la Nasa et Roscosmos. ll y a un mois, on a découvert un trou de quelques millimètres dans la paroi du Soyouz à bord de la station. De l’air fuyait tout doucement. L’enquête a révélé qu’il s’agissait d’un trou de perceuse, depuis l’intérieur de la capsule. Le directeur de l’agence Russe avait alors crié au sabotage américain. Avant que les échanges avec la Nasa ne s’apaisent. Cette défaillance de décollage et ce trou dont on ne connait pas l’origine, sont deux épisodes distincts mais ils révèlent une relation aigre douce entre les États-Unis et la Russie. Éclairage avec Xavier Pasco, le directeur de la fondation pour la recherche stratégique.

L’enjeu c’est que Soyouz deviennent opérationnel avant cette date butoir afin qu’il y ait un remplacement d’équipage et non pas une station inhabité quelque temps.

Et puis il y a un aspect symbolique: programme en fin de vie, avec pour échéance 2026-2028. On voit qu’on est dans une phase du programme où il ne faudrait pas grand-chose pour que ce programme soit définitivement abandonné.

L’espace est aussi le miroir de ce qui se passe sur terre : on est dans un contexte géopolitique assez bouleversé en ce moment. 

Le sujet de la dépendance des états unis vis-à-vis des russes concernant les astronautes,existent depuis plusieurs années, le sujet obsède les américains  et notamment au congrès, c'est un cheval de bataille pour affirmer un nationalisme américain. C’est très symbolique, c’est même plus symbolique qu’autre chose, ce n’est pas moins couteux, cela montrera juste que les états-unis redeviennent une grande puissance dans l’espace. Et finalement  il y a cette idée que la Russie a pris les rênes du programme spatiale habité américain.

Le lancement de BepiColombo

Cette nuit en Guyane : le lancement d'Ariane 5 avec à son bord les deux sondes BepiColombo des agences spatiales européenne et japonaise qui ont pour mission l'étude de la planète Mercure.

Mercure, la planète la plus mystérieuse de notre système solaire. C’est la plus proche du soleil, la plus petite, mais surtout, la moins explorée. Après 20 ans de préparation, BepiColombo a donc pour mission de percer ses nombreux mystères. 

La naissance de souriceaux à partir deux souris femelles

Il y a une semaine des chercheurs chinois ont donné naissance à des souriceaux à partir deux souris femelles génétiquement modifiées.

Il y avait déjà eue des tentatives en 2004 mais là c’est la première fois que l’expérience est si concluantes: les souriceaux sont en parfaite santé. Cette expérience touche à la question de la parthénogenèse. La parthénogenèse c’est la reproduction non sexuée, c’est très répandu dans la nature, cela devient très rare chez les vertébrés et cela disparait complètement chez les mammifères et les oiseaux -à l’exception de la dinde. Cette équipe chinoise cherchait à mieux comprendre pourquoi les mammifères ne peuvent se reproduire que par voie sexuée. Normalement, Les mammifères héritent d’une moitié de leur génome de leur mère et de l’autre de leur père. Comment les scientifiques ont-ils transgressé les barrières biologique mâle-femelle? Le généticien Axel Kahn nous explique la méthode 

On a pris un ovocyte, et cette ovocyte a été fécondé avec une cellule souche- haploïde ça veut dire quoi haploïde ? les cellule de l’organisme ont deux jeux de chromosome , elles sont diploïde, elles ont deux N de chromosome- mais les gamètes les ovocytes des femelles et les spermatozoïde des mâles  n‘ont évidemment que N chromosome  elle sont haploïde et c’est la raison pour laquelle un spermatozoïde féconde un ovocyte on a deux N diploïde et on reconstitue un organisme diploïde Donc cette équipe est partie cellule souche haploïde modifié génétiquement par ce qu’on appelle l’édition de précision des génomes le système CRISPR-Cas9  dont la méthode scientifique a beaucoup parlé et qui consiste à réécrire des portions de génomes mais en particulier ce qui a été fait c’est de corriger les gène soumis à empreinte, les gènes qui en générale empêche la parthénogenèse. 

c’est très intéressant d’un point de vue fondamentale quelles sont ses mécanisme et donc comprendre quels sont les blocages liés à la parthénogenèse, mais effectivement on peut se dire qu’en soit la parthénogenèse est transposable aux mammifères humains.c’est un peu de la Science-Fiction mais on peut se poser la question: si jamais on pouvait le faire que faudrait-il en dire d’un point de vue éthique ? La question reste largement ouverte à la discussion.

Claire Giry présidente par intérim de l’INSERM 

Claire Giry prend la présidence par intérim de l’INSERM après le départ d’Yves Lévy. Il était à la tête de l’Inserm depuis 2014. Sa présidence a été très critiquée à partir de 2017  lorsque sa femme Agnès Buzyn est devenue ministre de la santé- avec tous les risques de conflit d’intérêt que cela comporte. Il vient d’être nommé conseiller d’Etat extraordinaire auprès de l’Elysée. Une nomination qui continue de faire polémique pour les même raisons. L’ancienne directrice générale déléguée, Claire Giry, le remplace et devient présidente de l’INSERM par intérim. Elle est docteure en biologie moléculaire et cellulaire et l’une des rares femmes  à la tête- pour le moment- d’un centre de recherche en France.  

Saturne: découverte d'une ceinture de radiation 

Pour sa fin de mission, la sonde spatiale Cassini s’était faufilée entre les anneaux de la planète Saturne dans un plongeon kamikaze. Les résultats de ses données viennent d’être publiés dans la revue Science.C’est une région qui n’avait jamais été explorée. Cassini a découvert une nouvelle ceinture de radiations qui se forme entre la planète et ses anneaux denses. Cette ceinture contient des protons. «Le rayonnement cosmique et les anneaux «collaborent» pour créer cette ceinture de radiations minuscule mais très énergétique» nous dit l’étude. On apprend aussi que L’anneau intérieur déverse dans l’atmosphère de Saturne de la matière organique. Eau, mais aussi méthane, ammoniac, dioxyde de carbone et autres molécules complexes. Donc non ! Les anneaux de Saturne ne sont pas composés principalement de glace. Il pleut de la matière jusqu’à 5 à 45 tonnes par seconde. Une pluie qui altère la composition chimique de l’atmosphère de la planète. 

Le télescope Hubble passe en mode veille

Lundi la Nasa a annoncé que Hubble, son télescope spatial, avait cessé de fonctionner. En cause : une panne de gyroscopes. Sur les six, il ne lui en reste plus que deux. Pour le moment il est en mode veille. Bien qu’il ne soit plus dans des conditions optimales, Hubble devrait reprendre ses observations ces prochains jours. Cela fait 28 ans quand même qu’il est en orbite, c’est l’observatoire historique de la NASA, on lui doit les images les plus détaillées du système solaire. L’agence espère le maintenir jusqu’au lancement de son remplaçant, Le très puissant « James Webb Telescope » prévue pour mars 2021.

Combien de joints il y a-t-il dans les clips de rap ?

Pour cette rubrique d’improbablologie, les chercheurs en santé publique de l’université Dartmouth aux Etats-Unis se sont posé une question: Combien de joints il y a-t-il dans les clips de rap ?

Ils ont même cherché à quantifier précisément le phénomène. Ils ont donc compté, un par un le nombre de joints dans les clips de Hip-Hop. Alors joints, mais aussi pipe, chicha, vapote,  cigarette… Bref la fumette. En tout: ils ont regardé 1250 clips du  Billboard américain entre 2013 et 2017. Résultats: on y fume dans un clip sur deux. Ces dernière années, le placement de produit de marque de cigarette électronique fait même un tabac. Avec un cumule sur YouTube de 49 milliards de vue en cinq ans, cela peut être un problème de santé publique selon les chercheurs - notamment sur le public adolescent. Bien qu’on ne soit pas loin de l’annonce publicitaire, l’étude rappellent qu’aucune régulation n’encadre ces clips. L’association Hip-Hop-pétard n’est pas prête de partir en fumée.

L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......