LE DIRECT
.

Etude clinique « sauvage » : quels cadres légaux et scientifiques ?

10 min
À retrouver dans l'émission

La découverte d’un essai clinique sauvage menée sur près de 350 patients et autres actualités scientifiques de la semaine.

.
. Crédits : Getty

Un essai clinique "sauvage" a été rendu publique le 19 septembre dernier, portant sur 350 malades d’Alzheimer et Parkinson dans une abbaye près de Poitiers. L’ANSM, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, a annoncé hier l'interdiction de cette expérience. Elle a aussi déclaré vouloir saisir la justice. Derrière la structure « Fonds Josefa », Henri Joyeux, radié de l’Ordre des Médecins depuis 2016, expérimentait sur ses patients un patch. Ce patch contient deux molécules pour tenter de soigner ces maladies neurologiques. Pourquoi parle-t-on d’étude clinique "sauvage"? Normalement, les études sont autorisées par l’ANSM, mais aussi par le CPP, le Comité de protection des personnes, et par la CNIL. L’étude est ensuite enclenchée par une signature du patient en présence d’un médecin, c’est « la signature du consentement éclairé ».  La nouvelle a suscité beaucoup d'émotion, sachant que le 21 septembre prochain est la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer.

Interview avec Bruno Dubois, neurologue à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, auteur de l'ouvrage « Alzheimer, la vérité sur la maladie du siècle » aux éditions Grasset. Il revient sur les cadres légaux et scientifiques des essais cliniques. 

En bref

  • La disparition de trois milliards d’oiseaux en 50 ans

Selon une étude parue hier dans la revue Science, les États-Unis ont perdu trois milliards d’oiseaux depuis 1970. Cela représente l’effondrement d’un quart de la faune aviaire, un oiseau sur quatre. Moineaux, merles, hirondelles ou passereaux, en tout, douze familles d’oiseaux sont concernées. Les plus touchées sont celles des zones agricoles où l’on observe une disparition de la faune aviaire de 53% en 48 ans.  Les chercheurs américains ont analysé 529 espèces, et ont recoupé les informations de différents relevés annuels - et notamment celles des stations radars qui détectent les flux migratoires. Seuls les canards et les oies semblent échapper à ce déclin. Mais globalement, ce sont des chiffres similaires à ceux observés en France et en Europe. Plusieurs causes sont évoquées : l’intensification de l’agriculture, la transformation des paysages et l’utilisation massive des pesticides. 

  • Vaccin contre la fièvre jaune : pour les nourrissons, une dose ne suffit pas 

Selon une étude parue dans The Lancet Infectious Diseases : une dose unique de vaccin contre la fièvre jaune ne protège pas tous les enfants de façon durable. On pensait qu’une dose de vaccin procurait une immunité à vie. Cette étude montre que ce n’est pas le cas pour les nourrissons. Il est montré que la moitié des enfants vaccinés dès leurs neuf mois cesse d’être protégée du virus à partir de leurs deux ans. Le taux des anticorps spécifiques chute avec le temps. Ce travail suggère qu’un rappel de vaccin peut être nécessaire si la première vaccination a été faite en dessous de 12 mois. 

  • Un astéroïde serait à l'origine d'une période glacière

Selon une étude publiée hier dans la revue Sciences Advances, la poussière d’un astéroïde a provoqué une période glaciaire il y a 466 millions d'années. On ne comprenait pas pourquoi à cette époque, la Terre avait traversé une période de gel. L'Université de Lund en Suède a analysé des roches de cette époque. Les chercheurs ont trouvé une grande quantité de matière d’origine extraterrestre. L’hypothèse avancée : un astéroïde en aurait impacté un autre, près de notre planète. L’impact aurait provoqué la retombée sur Terre d’une énorme quantité de poussières - ce qui aurait conduit au refroidissement de l’atmosphère. Selon l’étude, ces retombées de poussières ont aussi accéléré le processus de biodiversification.

  • Le lancement de Mosaic

L’expédition scientifique Mosaic commence aujourd’hui. A bord du navire de recherche Le Polarstern, 600 scientifiques du monde entier vont se relayer pour passer un an, emprisonnés dans les glaces de l’océan Arctique. L’objectif est de mieux mesurer le réchauffement climatique du Pôle Nord.  

  • Le thé serait bon pour la structure cérébrale

Selon une étude de l’Université nationale de Singapour parue dans la revue Aging : boire du thé améliore l'efficacité du cerveau. Les IRMs et les tests neuropsychologiques de personnes âgées révèlent que celles qui consomment du thé au moins quatre fois par semaine, et depuis 25 ans présentent de meilleures interconnexions des zones cérébrales. Le thé diminuerait donc le déclin cognitif. 

  • Un cadavre humain bouge pendant un an

Une étude australienne parue dans le journal Forensic Science International: Synergy, prouve qu’un cadavre humain bouge pendant un an. Une vidéo en timelapse a été réalisée dans une morgue pendant 17 mois, un corps était filmé toutes les 30 minutes. Les mouvements post-mortem font même bouger un bras de droite à gauche. Des mouvements qui sont issus du processus de décomposition et de l’atrophie des ligaments. 

LE JOURNAL DE LA SCIENCE-FICTION

  • Trois vidéos d’ovni authentifiées par l'armée américaine

Pour la première fois, l’US Navy confirme l’authenticité de trois vidéos d’OVNI. Trois vidéos qui datent de 2004 et 2015 et qui ont été faites par des pilotes en plein vol. On ne voit pas grand chose, ils font des mouvements impossibles à réaliser avec des engins connus. Accélérations, arrêts brutaux, virages brusques, les spécialistes ne les comprennent pas. Le gouvernement américain prend ces observations très au sérieux mais ça ne veut pas dire qu’il reconnait l’existence d’une vie extraterrestre. On note d’ailleurs un changement de terminologie : on parle désormais de « Phénomènes aériens non identifiés ». 

Interview avec Gabriel Chardin, physicien et médaille d’argent du CNRS, et co-auteur de Où sont-ils ? Les extraterrestres et le paradoxe de Fermi aux éditions CNRS.

  • Une nouvelle série de Battlestar Galactica 

La NBCUniversal lance une nouvelle série de Battlestar Galactica, la série culte en 73 épisodes de 2009 à 2014 et inspirée de la série Galactica de 1978. Sa nouvelle version sera réalisée par Sam Esmail, le créateur de Mister Robot. Elle sera visible sur Peacock, la nouvelle plateforme de streaming de NBCUniversal mais il faudra attendre avril 2020 pour la visionner. 

  • Deux Emmy Awards pour la Nasa

Lors de la 71ème édition des Emmy Awards, la Nasa a remporté deux prix, deux Creative Arts Primetime. Ce sont les trophées du petit écran. L’Académie des Emmy Awards a récompensé l’agence spatiale américaine pour ses vidéos en direct de plusieurs missions : celle du premier test de la capsule de Space X, The Crew Dragon - et celle de la mission Insight qui s’est posée sur la planète Mars le 26 novembre 2018.

IMPROBABLOLOGIE:  Selon une étude parue dans Animal Cognition les chats ont conscience de certaines lois de la physique

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......