LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Rendu d'artiste de VG18, ou “Farout.” • Crédits : Oberto Molar Candanosa/Carnegie Institution for Science

Far far away : Farout, la planète naine

9 min
À retrouver dans l'émission

La découverte de Farout, l’astre le plus distant du soleil jamais observé et la France, sur les bancs des accusés de la justice climatique.

Rendu d'artiste de VG18, ou “Farout.” • Crédits : Oberto Molar Candanosa/Carnegie Institution for Science
Rendu d'artiste de VG18, ou “Farout.” • Crédits : Oberto Molar Candanosa/Carnegie Institution for Science

La découverte de Farout

Le premier sujet de ce journal: la découverte dans le système solaire de Farout, l’astre le plus distant du soleil jamais observé depuis la Terre.

Farout, cela veut dire littéralement « très loin ». 

Les chercheurs l’ont découvert dans la ceinture de Kuiper de notre système solaire. À une distance d’environ 120 fois la distance terre-soleil. 120 unités astronomiques. 

Il est tellement loin qu’on ne sait pas grand-chose de lui. Farout fait 500 kilomètres de diamètre, c’est plus petit que Pluton, mais plus gros que la plupart des astéroïdes. Il est également nacré de rose, ce qui laisse présumer la présence de glace à sa surface.

On ne connait pas très bien son orbite, il se déplace très lentement - il  lui faudrait 1000 ans pour faire le tour du soleil.

Des corps aussi lointains, on en connait peu. Il y en a moins de 10 actuellement connus.

Donc pour la compréhension de l’histoire du système solaire, la découverte de Farout est une grande richesse. Surtout pour mieux comprendre l’histoire gravitationnelle et collisionnelle de cette région. 

Un deuxième point qui intéresse particulièrement les chercheurs : l’orbite de Farout ! Ces prochaines années, les astronomes vont poursuivre et affiner leurs observations pour mieux déterminer son orbite. 

Car selon les résultats, Farout pourrait renforcer l’hypothèse de la planète X. Pour rappel : on soupçonne l’existence d’une énorme planète, pas encore détectée, à environ des milliers d’unités astronomiques du Soleil.

Ce serait l’influence gravitationnelle de cette planète qui permettrait d’aligner les orbites des autres planètes les unes par rapport aux autres. 

D’ailleurs, Farout a été trouvé dans le cadre de la quête de cette fameuse planète X. Farout est donc une découverte collatérale. 

COP24, clap de fin

En bref, La COP24 s’est conclue le week-end dernier à Katowice en Pologne. 

Dans les temps forts de cette COP, le discours de la militante de 15 ans Greta Thunberg a été très remarqué.  

Dans les mesures concrètes, la COP 24 a réussi à  formuler les règles d'application de l'accord de Paris. Les règles du fameux rule book ont donc été adoptées. 

En revanche aucun des Etats n’a fixé leurs objectifs de réduction de gaz à effet de serre. 

Valérie Masson Delmotte, climatologue influente

La revue Nature a publié cette semaine son palmarès des personnalités les plus importantes du monde des sciences en 2018.

Et parmi les dix scientifiques les plus influents, on y trouve la climatologue Valérie Masson Delmotte. Directrice de recherches au CEA et Co-présidente du rapport du GIEC, elle sera l’invité de la camarade Caroline Broué demain, dans  « Les matins du samedi ». 

La France attaqué en justice pour inaction climatique

On poursuit avec le deuxième sujet de ce journal : 4 ONG attaquent en justice l’Etat Français pour « inaction climatique ». 

Lundi, l’Elysée a reçu le lancement d’une procédure judiciaire de la part de Greenpeace France, Notre Affaire à Tous, Oxfam France et la Fondation pour la nature et l’homme. 

Pour le « Non-respect des engagements pris en matière de lutte contre le réchauffement climatique- « On demande réparation de nos préjudices et que l'État agisse tout de suite » dit la lettre. 

Les signataires s’appuient notamment sur le rapport alarmiste du GIEC. 

Alors nous ne sommes pas encore au stade de procès, le gouvernement à deux mois pour répondre. Mais ce type d’initiative, en France, c’est une première ! 

Depuis 2015, un certain nombre d’acteur ou d’ONG on comprit que l’on pouvait mobiliser devant des juges nationaux le droit national, européen, voir même le droit international. 

La justice climatique est une notion en pleine élaboration. 

Mais que peut le droit pour le climat ? Le climat peut-il être une affaire de justice ?

Marta Torre-Schaub est juriste, chercheuse au CNRS et à l’Institut des Sciences Juridiques et Philosophiques. et dirige le réseau Droit et Climat. Elle nous parle de l’activisme judiciaire et de ses moyens d’action en France. 

En plus de ce recours en justice, Les ONG ont aussi lancé une pétition en ligne sur  le site  laffairedusiecle.net. La pétition a déjà recueillie plus d’un million de signature en 4 jours.

Les grands requins en danger

Dans une récente étude sur la population des requins, des chercheurs sonnent l’alerte: en Australie les requins sont en train de disparaitre.

Grands requins, mais aussi requins marteaux, requins tigres, requins blanc ou requins cuivres,  pour certains d’entre eux, ils ont disparus jusqu’à  92% depuis les années 60. C’est « un déclin effrayant » disent les chercheurs. 

En cause : la pollution, la pèche et surtout la chasse aux requins par mesure sécuritaire. 

On connait l’impact de la disparition des grands prédateurs terrestre sur l’écosystème. Et bien, pour les prédateurs marins, c’est pareille: ils tiennent un rôle indispensable de régulateur des écosystèmes côtier. 

L’étude rappelle qu’en tant que charognard par exemple, ils sont des nettoyants de la mer. 

Problème : sans conventions internationales leur protection est compromise.

Mieux comprendre les migraines

Les chercheurs du CNRS et de l'INSERM ont identifié de nouvelles causes qui favorisent la migraine. Dans le monde, nous sommes 15% à connaitre des crises migraineuses. En France cela concerne 7 millions de personnes.

Pourtant, on ne comprend pas bien ses mécanismes. 

Selon cette étude parue lundi, la migraine serait liée à la mutation d'un gène et au dysfonctionnement d'un des canaux ioniques du cerveau. 

Les canaux ioniques, ce sont eux qui régulent l’activité électrique entre les neurones. 

Cette découverte ouvre de nouvelles pistes de recherche pour un traitement efficace. Les chercheurs espèrent en élaborer un d'ici 5 ans.

Le Dermophis DonaldTrumpi

On termine avec la rubrique des sciences Improbables et la découverte au Panama d’une nouvelle espèce d’amphibien.

C’est un petit amphibien aveugle de 10 centimètres de long, qui ressemble à un lombric. Il a la particularité d’être aveugle et de plonger la tête dans le sable. Rien de très étonnant. 

Sauf qu’il porte désormais le nom de.. “ dermophis DonaldTrumpi"

Ce baptême vient de l’ONG Rainforest Truste, c’est pour rendre hommage - si on peut dire- à sa politique d’autruche et à son aveuglement vis-à-vis du réchauffement climatique. 

Sur le web, on trouve un super photomontage de ce lombric avec l’emblématique coupe de cheveux du président américain.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......