LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le cerveau humain produit de nouveaux neurones jusqu'à un âge avancé

8 min
À retrouver dans l'émission

Une nouvelle étude confirme l'existence d'une neurogenèse chez l'adulte, les premiers essais cliniques d'une nouvelle pilule contraceptive destinée aux hommes et autres informations scientifiques de la semaine.

L'existence d'une neurogenèse chez l'adulte

Une étude dans Nature Medecine confirme que le cerveau humain développe des neurones jusqu’à l’âge de 90 ans.  Cette étude est le fruit de sept années de recherche. Elle va à l’encontre d’un dogme très fort selon lequel nous aurions à la naissance un stock de neurones, qui diminuerait au fil des jours. Il nous vient du père de tous les neuroscientifiques, le Prix Nobel Santiago Ramon y Cajal. 

Mais depuis quelques décennies, le sujet est débattu. Ici, cette équipe espagnole a étudié les cerveaux d’une cinquantaine de personnes, tous en bonne santé neurologique, et décédés entre 43 et 87 ans. Ils ont examiné les hippocampes droits, une région très importante pour la formation de la mémoire. Les chercheurs ont vu qu’une neurogenèse existe chez l’adulte ; qu’elle ralentit avec l’âge mais qu’elle se poursuit tout au long de la vie.  Mais comment identifier un jeune neurone ? Comment dater sa naissance ? L’équipe a utilisé une autre technique de marquage biologique.

Puis, dans un second temps, les chercheurs ont aussi montré que le vieillissement physiologique diffère de la maladie d’Alzheimer. Ils ont analysé les cerveaux de 45 personnes, toutes atteintes de la maladie. Ils ont trouvé une corrélation entre les maladies neurodégénératives et une aptitude à produire de nouveaux neurones. Plus le patient s’enfonce dans la maladie, moins ce processus de neurogenèse se produit. Mais corrélation ne veut pas dire causalité. Néanmoins, cette étude ouvre de nouvelles pistes de recherches pour la maladie d'Alzheimer. 

Entretien avec Pierre Marie Lledo qui dirige le laboratoire « perception et mémoire » à l’institut Pasteur et le laboratoire « gène et cognition » au CNRS et Bruno Dubois, directeur d’unité de recherche à l’INSERM et chef du service des maladies cognitives et comportementales de la salpêtrière à Paris. 

Pilule contraceptive pour hommes : des premiers tests convaincants

Une nouvelle pilule contraceptive destinée aux hommes vient d’être testé. Les premiers essais cliniques sont très encourageants. L’annonce a été faite dimanche dernier lors du congrès annuel de l'Endocrine Society à la Nouvelle-Orléans. Pendant 28 jours, quotidiennement, 40 jeunes hommes ont testé ce nouveau traitement. Cette première phase d'essai clinique est jugée positive car il n’y a pas eu d’effets secondaires graves et les médecins ont conclu que la pilule était sans danger pour la santé. Mais il va falloir tester plus longuement cette pilule. Les auteurs de cette étude pensent qu’elle ne sera pas disponible avant plusieurs années de tests. Il s’agit là d’une méthode hormonale qui consiste à inhiber la production de spermatozoïde. Mais ce traitement « combine deux activités hormonales en une ». 

Interview avec Christina Wong - professeure à L’institut de recherche biomédicale de Los Angeles et co-auteure de cette étude.

En bref

- L'agence internationale de l'énergie vient de publier ses chiffres : les émissions de CO2 n’ont jamais été aussi élevées qu’en 2018

- Selon un rapport de l’ONU, les températures de la région Arctique vont augmenter de 5 à 9 degrés d’ici 2080

- Le plus grand accélérateur de particules au monde -le LHC du CERN de Genève - vient de découvrir de nouveaux éléments pour l’étude de l’antimatière

- IMPROBABLOLOGIE : affiner du fromage en musique

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......