LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Tenir ce téléphone, c'est la chose la plus difficile que j'ai faite depuis 6 mois" : Thomas Pesquet ce vendredi après avoir atterri à 16h10 à Zhezkazgan (Kazakhstan), à quelques km au NE de Baïkonour d'où il était parti

Les Etats-Unis se retirent de l'accord de Paris : quelles conséquences climatiques?

12 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine : Retour de Thomas Pesquet : 1ers résultats des expériences scientifiques - Climat : Les conséquences d'un retrait américain sont-elles calculables? - CRISPR CAS9 : Risques d'altération de l'ADN - En bref : 3ème détection d'ondes gravitationnelles - Une sonde la NASA vers le Soleil

"Tenir ce téléphone, c'est la chose la plus difficile que j'ai faite depuis 6 mois" : Thomas Pesquet ce vendredi après avoir atterri à 16h10 à Zhezkazgan (Kazakhstan), à quelques km au NE de Baïkonour d'où il était parti
"Tenir ce téléphone, c'est la chose la plus difficile que j'ai faite depuis 6 mois" : Thomas Pesquet ce vendredi après avoir atterri à 16h10 à Zhezkazgan (Kazakhstan), à quelques km au NE de Baïkonour d'où il était parti Crédits : SHAMIL ZHUMATOV / POOL / AFP - AFP

Thomas Pesquet : retour sur Terre et premiers résultats des expériences

Le 10ème français dans l'espace et le cosmonaute russe Oleg Novitsky sont revenus cet après-midi de la Station Spatiale Internationale (ISS). La capsule Soyouz s'est posée à quelques kilomètres seulement de Baïkonour d'où ils étaient partis. Thomas Pesquet a passé 196 jours à bord, c'est la plus longue durée en orbite pour un spationaute français : une durée majoritairement remplie par des expériences en microgravité, plus de 100, dont la moitié réalisée pour le CNES.

16h10 : la capsule de retour Soyouz MS-03 enclenche ses rétrofusées et touche le sol du Kazakhstan, une minute après l'horaire prévu : le russe Oleg Novitskiy et Thomas Pesquet sont à l'intérieur
16h10 : la capsule de retour Soyouz MS-03 enclenche ses rétrofusées et touche le sol du Kazakhstan, une minute après l'horaire prévu : le russe Oleg Novitskiy et Thomas Pesquet sont à l'intérieur Crédits : SHAMIL ZHUMATOV / POOL / AFP - AFP

Outre la communication importante de l'ESA à destination notamment du public jeune, la mission Proxima a servi des buts scientifiques et technologiques. Il faudra 5 ans pour terminer les programmes de test physiques auquel Thomas Pesquet a participé. Sur le plan de la coopération technique internationale, Proxima a démontré certaines innovations spatiales françaises, pour l'analyse rapide de l'eau ou la médecine embarquée.

Climat : le désengagement des Etats-Unis affaiblira-t-il la lutte contre le réchauffement ?

L'annonce de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat vient officiellement de mettre un terme à des mois de suspens. Juridiquement, rien n'est cependant réglé : les Etats-Unis ne pourront pas se retirer avant presque 4 ans, juste avant une nouvelle élection américaine.

Sur le plan de la lutte contre le réchauffement climatique, les perspectives sont incertaines : les Etats-Unis avaient pris l'engagement de baisser de 25 à 28 % leurs émissions de CO2 d'ici 2025, ce qui n'est plus envisageable. De plus depuis son investiture Donald Trump, a déjà pris des mesures favorables aux forages, et défavorables à l'économie verte. Cependant certaines grandes villes et états américains ont déjà affirmé qu'ils poursuivraient leur propre transition écologique.

1er juin, Maison Blanche : "On estime que l'accord de Paris ne réduirait que de 2/10 de degré la hausse de la température prévue en 2100. Que dites-vous de ça? C'est vraiment insignifiant." D'où Donald Trump tient-il ces estimations?
1er juin, Maison Blanche : "On estime que l'accord de Paris ne réduirait que de 2/10 de degré la hausse de la température prévue en 2100. Que dites-vous de ça? C'est vraiment insignifiant." D'où Donald Trump tient-il ces estimations? Crédits : SAUL LOEB - AFP

L'objectif de la COP 21 était de limiter à 2°C au maximum la hausse de la température planétaire en 2100, sans quoi elle pourrait être de 4°C. A la fin de l'année dernière le réseau Climate Action Tracker évaluait un retrait des Etats-Unis à une hausse de 0,7°C de l'objectif de la communauté internationale. Le GIEC - dont les rapports servent de base aux décisions des COP - ne confirme pas ces évaluations mais la présidente du groupe de travail n°1 la paléoclimatologue Valérie Masson Delmotte se dit inquiète.

CRISPR CAS9 : Des "ciseaux génétiques" trop imprécis ?

Découverts depuis 2014, les "ciseaux génétiques" utilisés pour couper l'ADN facilement et précisément seraient-ils déjà rouillés? Jusqu'ici, la technique CRISPR CAS9 semblait simple, peu coûteuse et rapide. Or une étude menée par 3 universités américaine sur des souris a révélé des altérations imprévues dans l'ADN dues à son utilisation.

Mutations de nucléotides dans l'ensemble de la séquence génomique de deux souris lors de l'étude : "Mutations inattendues après une édition in vivo par Crispr Cas9"
Mutations de nucléotides dans l'ensemble de la séquence génomique de deux souris lors de l'étude : "Mutations inattendues après une édition in vivo par Crispr Cas9" Crédits : Kellie Schaeffer, Stephen Tsang, Alexander Bassuk

Les souris ne présentent pas de signes pathologiques visibles dus à cette modification, mais c'est la première fois qu'on étudie l'effet de CRISP CAS9 sur l'ADN complet d'un être vivant. Or les essais cliniques sur des humains comment cette année : une vingtaine sont prévus en 2017, d'abord en Chine, et puis aux Etats-Unis.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......