LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

L'histoire climatique de notre planète

3 min
À retrouver dans l'émission

66 millions d’années d’histoire climatique qui éclairent les changements actuels et autres actualités scientifiques de la semaine.

.
. Crédits : Arctic-Images - Getty

Une étude parue dans la revue Science, retrace l'histoire climatique de notre planète depuis le Crétacé-Tertiaire, jusqu’à aujourd’hui. Comprendre les dynamique du climat au cours des différentes périodes géologiques, c’est aussi mieux comprendre l‘actuelle crise climatique. Cette équipe internationale est remontée jusqu’à 66 millions d’années en arrière - soit jusqu’à la disparition des dinosaures. Pour cela, les chercheurs se sont appuyés sur des foraminifères benthiques fossilisés. Ces organismes marins utilisent le carbone et l'oxygène pour construire leurs coquilles. Leur compositions isotopiques sont donc de bons marqueurs du climat passé. On les trouve dans les carottes sédimentaires réalisées dans les fonds océaniques. Les analyses de ces chercheurs montrent que le climat de la Terre peut être regroupé en différents états, séparés par des transitions liées à l'évolution des niveaux de gaz à effet de serre. Conclusion : en seulement deux siècles, le réchauffement actuel constitue un écart jamais vu dans l'histoire récente de notre planète. Cette étude met aussi en évidence que le changement climatique est bien généré par les activités humaines.

Le plus grand glacier de l’Arctique se fracture

Au Groenland, le plus grand glacier de l’Arctique - le glacier 79 N - s’est fracturé en un immense iceberg. Il est normal que des morceaux de glace se détachent d'un glacier - c’est ce que l’on appelle le vêlage - mais ils ne sont pas censés être aussi gros. On le voit sur les images satellites de l’Agence Spatiale Européenne : un bloc de 113 km² de glace s’est décroché du glacier. 113 km², cela représente deux fois une quartier comme Manhattan. L’incident est directement lié au réchauffement climatique. Dans leur communiqué, les scientifiques danois rappellent que le glacier 79 N a déjà perdu 160 km² en 20 ans et que le phénomène s’accélère ces dernières années. Les températures grimpent, il fait plus chaud de plus de 3 degrés et des records de chaleurs ont été battus en 2019 et en 2020.

D'où vient l'or du cosmos ?

Une étude parue dans The Astrophysical Journal remet en question l’origine de l’or dans notre Univers. On pensait que l’or était le fruit de la collision entre deux étoiles à neutrons. Pour cette équipe internationale, un autre processus stellaire pourrait en être tout à fait responsable. Selon leur nouvelle analyse de l'évolution des galaxies, il n'y a tout simplement pas assez de collisions d’étoiles à neutrons pour expliquer l'abondance des éléments lourds de notre univers. Selon eux, les modèles actuels ne peuvent pas expliquer la quantité d'or dans le cosmos. Les chercheurs avancent une nouvelle hypothèse. Ces éléments lourds pourrait être produits par des supernovas magnéto-rotationnelles - ce qui se produit lors de l’effondrement d’une étoile massive à rotation rapide.

En ultra bref

- La mécanique du sexe chez les plantes à fleurs

- L’impact du changement climatique sur les observations astronomiques

- Suffit-il de changer d’habitat pour ne plus vieillir ?

IMPROBABLOLOGIE : Les scientifiques ont identifié le gène qui régule le désir sexuel chez les hommes

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......