LE DIRECT
Des broches de division erratiques après la mise en contact des cellules cancéreuse et du PJ34 dérivé du phénantrène : avec un risque de répartition erronée des chromosomes, la cellule s'autodétruit

Pousser les cellules cancéreuses au "suicide" : une méthode prometteuse ?

11 min
À retrouver dans l'émission

L'Université de Tel-Aviv et le Technion de Haïfa viennent de réussir les premiers test d'une nouvelle méthode contre le cancer. A l'aide d'une molécule spéciale qui oblige la cellule à s'autodétruire, ils ont pu stopper la progression de tumeurs en laboratoire ; reste à passer aux essais cliniques.

Des broches de division erratiques après la mise en contact des cellules cancéreuse et du PJ34 dérivé du phénantrène : avec un risque de répartition erronée des chromosomes, la cellule s'autodétruit
Des broches de division erratiques après la mise en contact des cellules cancéreuse et du PJ34 dérivé du phénantrène : avec un risque de répartition erronée des chromosomes, la cellule s'autodétruit Crédits : Malka Cohen-Armon / Université de Tel-Aviv

Graphène : des filtres atomiques pour désaliniser massivement l'eau de mer

Prédit théoriquement depuis les années 50, mais fabriqué seulement à partir de 2004, le graphène pourrait permettre de venir en aide aux 14 % de la population qui souffrent d'un mauvais accès à l'eau potable. Grâce à des "filtres" nanométriques, des ingénieurs de l'Université de Manchester ont résolu un vieux problème : transformer rapidement l'eau de mer en eau douce. Jusqu'ici les dispositifs étaient trop larges pour les ions sodium d'un nanomètre de diamètre et on utilisait des filtres en polymère peu efficaces : mais l'oxyde de graphène spécial pourrait changer la donne.

En bref

Contre Parkinson : des cellules génétiquement reprogrammées en neurones - Un cerveau artificiel à très basse énergie - Aussi nourrissant qu'une antilope : le cannibalisme humain au paléolithique n'aurait pas de motivations nutritionnelles - Vie E.T. : la NASA annonce des cheminées hydrothermales sur Encelade et peut-être Europe - Les sursauts radio rapide "FRB" proviennent de l'espace - 1/4 des étoiles, à 450 km/s. : les trous noirs sont-ils des "fours à étoile" ? - Ingénierie mécanique : la "main invisible" des lacets défaits élucidée

Intervenants
  • Professeure de chimie à l'Université de Tel-Aviv et au Technion de Haïfa
  • Biochimiste spécialiste du cancer, chef de l'équipe BioPhenics à l'Institut Curie
  • Ingénieur en chimie moléculaire à l'Institut National du Graphène de l'Université de Manchester
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......