LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

1 école sur mesure pour 150.000 décrocheurs

43 min

Au début, on va voir les autres à la sortie… après, on ne sait plus à quelle heure ils sortent.

Ou encore

Ce n’était pas les matières que j’aimais pas... c'était les cours

Voici deux phrases glanées auprès de "décrocheurs" par un enseignant : Philippe Goëmé, qui travaille à Paris avec ces gamins qui n’ont plus d’appétit pour l’école.

Les études montrent souvent l’ennui de ces élèves, leur incapacité à voir le sens de leur présence en classe. De mutisme inquiétant en absences répétées, ils finissent un jour par cesser d’aller en cours.

Ces jeunes qui n’ont aucun diplôme, combien sont-ils en France ? Autour de 150.000 mais c’est une estimation. Plusieurs outils statistiques existent, et se contredisent d’ailleurs. Au point qu’un ancien ministre Luc Chatel parlait récemment de 223 000 décrocheurs. Mais plusieurs experts l’ont accusé d’avoir gonflé le chiffre.

Ce que l’on sait, avec quasi certitude, c’est que le phénomène concerne 12% d’une classe d’âge. Ce sont donc des dizaines de milliers d’enfants qui rompent les ponts avec leurs camarades et les projets de leur âge.

Comment faire pour éviter ces dérives ? Pour tisser (s’il est trop tard) de nouveaux liens avec ces jeunes ? Pour leur permettre justement de raccrocher

Reportage à Villeurbanne, Guéret et Paris, signé Hakim Kasmi .

Intervenants
  • sociologue, spécialiste du décrochage scolaire, maître de conférence à l'université d'Arras
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......