LE DIRECT

Brésil : un ascenseur social très fragile

44 min

Le Christ du bairro de Milionários, à Belo Horizonte
Le Christ du bairro de Milionários, à Belo Horizonte Crédits : Marie Viennot - Radio France

Une Coupe du monde à 10 milliards d’euros, qui suscite de plus en plus d'interrogations.

Le soutien de la population brésilienne à la tenue de cet événement est toujours majoritaire, mais il a diminué : 79 % l'an dernier contre 52 % aujourd'hui. La cote de popularité de la présidente Dilma Roussef a suivi la même pente : - 27 % en un an.

La facture de la Coupe du monde a doublé par rapport aux estimations initiales. Et personne n'avait anticipé le mouvement social qui touche plusieurs villes du pays. Ce n’est pourtant pas un hasard du calendrier si les protestations ont démarré à São Paulo en juin 2013 , précisément au moment la Coupe des Confédérations. A l'époque, des millions de citoyens avaient défilé, après l'augmentation du prix des tickets de bus. Aujourd’hui encore le métro de São Paulo est en grève, à quelques jours du début de l'événement.

Est-ce le retour de bâton du "rêve brésilien" ? Sous le règne de Lula, plus de 30 millions d'individus avaient accédé à la "classe moyenne". Aujourd'hui, la croissance s'essoufle et le modèle fragilisé.

"Brésil : un ascenseur social très fragile", c’est un magazine signé Marie Viennot, avec Aline Burni (Belo Horizonte) et Sofia Krause (São Paulo).

Brésil : les chiffres économiques du pays hôte
Brésil : les chiffres économiques du pays hôte

> Pour aller plus loin :
Rencontre avec des jeunes de Belo Horizonte. Echanges autour du funk, de l’économie, du foot :

Écouter
1 min
Écouter

En janvier, l’interdiction répétée des rolezinhos et les heurts ont déclenché de vives polémiques au Brésil. Certains éditorialistes ont qualifié les jeunes de « sauvages », d’autres les ont défendu, comme Wagner Iglecias, professeur de sociologie et de politique à l’université de Sao Paulo.

Nous l’avons rencontré au Shopping de luxe Iguatemi, et lui avons demandé de commenter une photo parue au moment où cette polémique faisait rage :

Écouter
2 min
Écouter

Le premier rolezinho à Itaquera, Sao Paulo . 6000 jeunes sont entrés en même temps dans le shopping :

Ecoutez également l'éclairage d’Ana Carla Fonseca , économiste et urbaniste sur la question des rolezinhos, et le manque d’espace public au Brésil :

Écouter
1 min
Écouter
Intervenants
  • géographe, spécialiste du Brésil, de l’épistémologique et de l’histoire des idées géographiques.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......