LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Chypre : lendemain de naufrage à Nicosie

44 min

C’est une petite île peuplée de moins d’un millions d’habitants et qui pèse 0,2% de la richesse de la zone euro.

Plan d'aide à Chypre
Plan d'aide à Chypre

Et pourtant le spectre de sa faillite a donné – comme toujours – des sueurs froides aux grands argentiers du vieux Continent. Il aura fallu deux Eurogroupes, et surtout la mobilisation du FMI, de la BCE et des hommes en noirs de la Troïka pour accoucher d’un plan de sauvetage unique dans l’histoire des 27.

Pour la première fois, les épargnants de l’île de Chypre ont été mis à contribution.

L’idée de taxer tous les citoyens a même été sérieusement envisagée. Au risque de créer une défiance redoutable envers l’ensemble des banques de la zone euro. On s’était mis à crier au pillage et au vol.

Finalement, ce ne sont « que » les gros clients de la Laïki et de la Cyprus bank qui auront à éponger la dette.

Il faut dire que ces déposants bénéficiaient de comptes courants très bien rémunérés. Autour de 5% par an. Et que leurs sociétés, si elles sont domiciliées sur les côtes chypriotes, ne payent pas plus de 10% d’impôt.

C’est dire si le climat de l’île était donc, jusque là, très doux aux grandes fortunes.

La chute n’en sera peut-être que plus rude.

Car avec les 10 milliards d'euros de prêts européens arrivent aussi l’austérité : gel des salaires et des pensions, privatisation. Tout ce que les communistes avaient toujours refusés.

« Chypre : lendemain de naufrage à Nicosie ». C’est un magazine d'Eric Biegala .

Intervenants
  • Économiste, chercheuse au CNRS, membre du laboratoire LEDa de l'université Paris-Dauphine, spécialiste de la finance, des paradis fiscaux et de la zone euro
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......