LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vieille ville de Bratislava, capitale de la Slovaquie

Europe Centrale, le laboratoire du populisme

55 min

Hongrie, Slovaquie, et Autriche partagent une histoire dans l'Empire des Habsbourg, à la forte tradition conservatrice et catholique. Désormais, ces pays ont en commun la tentation populiste. Après Viktor Orban en Hongrie et Robert Fico en Slovaquie, Norbert Hofer est proche du pouvoir en Autriche.

Vieille ville de Bratislava, capitale de la Slovaquie
Vieille ville de Bratislava, capitale de la Slovaquie Crédits : Bruno Cadène - Radio France

Entre le référendum contre les migrants début octobre et la présidentielle dimanche en Autriche, le populisme est en pointe en Europe centrale. Mais sur ces anciennes terres habsbourgeoises, ce phénomène n'est pas nouveau mais solidement ancré depuis des années.

Magazine de la rédaction signé Bruno Cadène, présenté par Anne-Laure Chouin.

En Hongrie, Viktor Orban, au pouvoir depuis 6 ans, a placé le dossier des migrants au coeur de la vie politique.

Pas toujours avec succès d'ailleurs, puisqu'il a perdu, faute de suffisamment d'électeurs, son référendum contre les quotas de migrants.

Orban affaibli par son référendum anti-migrants. Le Monde, le 3 oct, par Blaise Gauquelin

Puis ensuite, dans sa tentative d'inscrire dans la Constitution hongroise l'interdiction de ces quotas :

Hongrie : Viktor Orban renonce à inscrire sa politique antimigrants dans la Constitution. Le Monde. Par Blaise Gauquelin, le 11 novembre

En Hongrie, la politique anti-migrants de Viktor Orban échoue. La Croix. Jean-Baptiste François (avec AFP), le 8 novembre 2016

Cependant, la politique de fermeté s'installe dans le paysage politique hongrois où il domine toujours. Témoin, la fermeture récente du principal journal d'opposition :

Népszabadság

Aujourd’hui notre tour, demain le vôtre ! Dans Libération. Par András Dési, (Népszabadság) et Gábor Horváth, (Népszabadság) — 14 novembre 2016

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

En Slovaquie, Robert Fico, leader du parti social-démocrate SMER, est également sur une ligne populiste

Il a remporté les dernières législatives, le 5 mars dernier, mais sans obtenir la majorité. Il reste donc Premier ministre, avec ses alliés nationalistes du Parti National Slovaque, mais il a dû accepter de gouverner avec des partis de l'opposition libérale. Le social-démocrate Robert Fico est sur la même ligne anti-migrants que ses voisins conservateurs Hongrois ou Polonais.

Slovaquie : la révolution de Bonaparte. Café Babel, 17 septembre 2016

Slovaquie : Robert Fico, un Premier ministre fougueux et démagogue Géopolis, France Télévision. Par Laurent Ribadeau Dumas, le 16 septembre 2016

Slovaquie : Fico gagne les élections, mais l'extrême droite perce. Les Echos, Reuters, le 6 mars dernier

La Slovaquie préside l'Union européenne jusqu'au 1er janvier 2017 et refuse les quotas de migrants.

L’Autriche s'apprête à élire son nouveau président de la République ce dimanche.

Et pour la première fois depuis la chute du nazisme, il ne sera ni conservateur, ni social-démocrate. Et même si les sondages sont serrés, ils donnent majoritairement depuis de longues semaines la victoire pour Norbert Hofer, le candidat du parti de la liberté d'Autriche, FPÖ, un parti d'extrême-droite allié du Front national au Parlement européen. Et si le président de la République n'a pas beaucoup de pouvoir en Autriche, la FPÖ est également en tête des sondages pour remporter les prochaines législatives qu'elles soient en 2018 ou anticipées.

 Le scrutin avait été reporté mi septembre, après de premiers résultats qui avaient déjà été invalidés par la Cour constitutionnelle
Le scrutin avait été reporté mi septembre, après de premiers résultats qui avaient déjà été invalidés par la Cour constitutionnelle Crédits : Visactu

A lire

L'élection présidentielle en Autriche reportée à cause d'un défaut de fabrication des bulletins de vote 12 sept, actualisé le 5 oct. Huffington Post

Le fragile domino de la présidentielle autrichienne. Le Monde. Editorial, 30 novembre

En Autriche, les candidats à la présidentielle font campagne sur le Web, La Croix. Jean-Baptiste François, 29 novembre 2016

Autriche : "Moi, Gertrude, rescapée de l'Holocauste..." Le Point

Autriche: un an de mariage heureux entre gauche et extrême droite locales. L'Express. Par l'AFP, le 30 nov

L'extrême droite va-t-elle prendre la tête de l'Autriche ? Arte, 2 décembre.

Bibliographie

Intervenants
  • maître de conférences au Centre d'Histoire de l'Europe centrale contemporaine (Paris I).
  • chercheur au CNRS (Laboratoire Dynamiques européennes de l’université de Strasbourg)
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......