LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Hasankeyf, bientôt engloutie dans les eaux du Tigre ?

50 min

Hasankeyf, bientôt engloutie dans les eaux du Tigre ?
Hasankeyf, bientôt engloutie dans les eaux du Tigre ?
Hasankeyf, bientôt engloutie dans les eaux du Tigre ? © François Cardona Tout l'Est de la Turquie, la frontière avec l'Irak, une immense vallée attend d'être engloutie. Hasankeyf, une ville dix fois millénaire, l'un des berceaux des civilisations occidentales et orientales, risque d'être noyé dans les flots du Tigre. Ce fleuve mythique de Mésopotamie, sur lequel l'état turc veut construire un gigantesque barrage. Pour alimenter tout le pays en électricité, plus de 50.000 personnes devront quitter leur maison... Les travaux auraient dû commencer en octobre dernier. Mais sous la pression de plusieurs pays européens, l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche dont les entreprises financent le barrage la Turquie a été contrainte de geler la construction du barrage. Ces trois pays n'acceptent pas qu'Hasankeyf soit engloutie et que les habitants de la vallée soient expulsés de chez eux sans indemnités à la hauteur de leur préjudice. La Turquie a jusqu'à début juillet prochain pour modifier son projet. A ce moment là, les trois pays européens donneront leur verdict. Prévu pour 2013, le barrage d'Ilisu devrait produire 3,8 milliards de kW/h par an. Son coût est estimé à 1 milliard 200 millions d'euros. Un reportage de **François Cardona** .
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......