LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Il était une fois le petit forestier et la grande filière du bois

44 min

C’est une richesse « verte » qui s’étend à perte de vue, sur des millions d’hectares - et qui (on l’ignore souvent) ne cesse de croître en France.

La forêt atteint une superficie qu’on n’avait pas connue depuis le Moyen-Âge et elle est d’une variété d’espèces qui fait rougir les pays du Nord. 137 essences différentes poussent dans l’Hexagone et leur étendue a doublé au cours des deux derniers siècles.

Malgré ces prouesses, l’or vert semble mal exploité. 60% à peine de ce que produit naturellement la forêt est « récolté » comment disent les professionnels - puis transformé. Le reste meurt doucement sur place, car le prix du bois n’est pas toujours attractif pour les particuliers - qui possèdent à eux seuls les 3/4 des forêts françaises.

Résultat, la filière bois accuse plus de 6 milliards d’euros de déficit !

Au-delà des forêts privées, se trouve le domaine de l’ONF - dont les missions en dix ans se sont profondément transformées. Coupe claire dans les effectifs, il y a un tiers d’agents en moins. Mais on leur demande d’abattre toujours plus d’arbres. Parfois, avant qu’ils aient atteint leur cycle naturel.

Chaque agent doit surveiller 1500 hectares en moyenne et certains passent à côté d’une invasion de chenilles qu’ils auraient du éviter. Missions contradictoires, filière bois en déficit - et plus de 25 suicides à l'Office national des forêts.

Enquête dans les Vosges sur la déprime des garde-forestiers. Par Mathieu Laurent .

Infographie de l'été 2011 :

Vague de suicides à l'Office national des forêts
Vague de suicides à l'Office national des forêts
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......