LE DIRECT

La Hongrie de Viktor Orban : un laboratoire de l'identité nationale ?

45 min

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban à Vienne le 14 décembre 2010
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban à Vienne le 14 décembre 2010 Crédits : Heinz-Peter Bader - Reuters

Première diffusion le 10 février 2012

Il a réussi à faire voter 365 lois en moins d’un an et demi. Et pourtant, il assure que le Parlement ne s’est pas transformé en chambre d’enregistrement. Il affirme que 90% des médias sont indépendants, dans des mains privées. Mais il n’hésite pas à couper la fréquence de Klub radio, seule station où s’exprimait librement une critique de l’équipe au pouvoir. Il certifie ne pas s’intéresser aux idéologies, mais plutôt aux valeurs : la famille, la liberté et par dessus tout ... les valeurs du christianisme. Au point que Dieu s’est installé au coeur de la Constitution « Hongroise » qu’il a fait voter par son parti archidominant, le Fidesz.Victor Orban, puisqu’il s’agit de lui, n’en joue pas moins profil bas devant les euro-députés. Bruxelles s’est enfin décidé à taper du poing sur la table. C’est l’emprise du pouvoir d’Orban sur la banque centrale hongroise qui a brutalement réveillé les 27. Ils exigent désormais une indépendance totale de l’institution financière. Parallèlement, la Commission demande aussi que les 300 juges placés d’office à la retraite, puissent réintégrer la magistrature. Saignée en 1920 par le Traité du Trianon, qui lui fait perdre les deux-tiers de son territoire, la Hongrie d’Orban se rêve aujourd’hui « grande ». Même si elle doit pour cela fouler au pied les droits de ceux qui ne sont pas d’authentiques Magyars. En 18 mois (disent les sondages), le Premier ministre aurait permis à 80% de la population de retrouver un sentiment de fierté nationale. Mais que deviennent les autres ? "La Hongrie de Viktor Orban : un laboratoire de l'identité nationale ?"

C’est un reportage de Christine Moncla .

> Ecoutez aussi en complément de ce magazine :

Sandor Socke, vice président du mouvement pour la démocratie et les droits civiques des Roms
Sandor Socke, vice président du mouvement pour la démocratie et les droits civiques des Roms Crédits : Christine Moncla - Radio France
  • Sandor Socke, vice président du mouvement pour la démocratie et les droits civiques des Roms . Pour lui, la Hongrie est une démocratie "en état de siège" :
Écouter
5 min
Écouter
  • Gabor Czoch est professeur d'Histoire à la faculté des lettres de Budapest . Il analyse le discours du Jobbik le parti d'extrême droite :
Écouter
1 min
Écouter
  • Agoston Faber est sociologue . Il analyse la composante de la majorité qui soutient Viktor Orban :
Écouter
1 min
Écouter
  • Gabor Kiss fait partie des journalistes qui ont été licenciés à cause de la nouvelle loi sur les médias , qui a vu arriver de nouveaux dirigeants tous acquis au pouvoir. Il a travaillé pendant 20 ans à la télévision publique, avant de se retrouver en opposition à sa hiérarchie lors d'un reportage. Il raconte la suite à Christine Moncla, qui l'a rencontré à Budapest lors de la manifestation de soutien à Klub Radio (radio privée menacée de fermeture) :
Écouter
2 min
Écouter
  • Aladar Horvat, président du mouvement démocratique de défense des droits des Roms . Il alerte sur le risque d'émeutes chez les Roms, qui pourraient dégénérer :
Écouter
4 min
Écouter
  • Stop aux clichés sur Viktor Orban ! C'est ce que nous a dit un Français installé depuis des années à Budapest, Raoul Weiss, traducteur . Le 21 janvier, il participait à la manifestation pro-Orban, à Budapest, et a souhaité exprimer son point de vue :
Écouter
1 min
Écouter
Hongrie : les frontieres de l'identité nationale
Hongrie : les frontieres de l'identité nationale Crédits : Christine Moncla - Radio France
Intervenants
  • politologue, co-directeur de l'Observatoire des radicalités politiques à la Fondation Jean-Jaurès
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......