LE DIRECT

Le Liban face à la menace djihadiste

43 min
À retrouver dans l'émission

Le Liban
Le Liban

C’est un petit pays qui se rêve neutre, mais qui est en réalité paralysé, écrasé même par le poids de ses voisins : l’immense Syrie qui se déchire et Israël enlisé dans son conflit avec les Palestiniens.

Le Liban multiconfessionnel, sorti en 1990 seulement d’une longue guerre civile, pourrait bien basculer à nouveau dans la confrontation.

Le péril vient surtout du nord-est, zone frontalière avec la Syrie où les combattants de Daesh et du Front Al-Nosra ont trouvé refuge par milliers. Ces sunnites extrémistes attisent le conflit latent au sein même du pays du Cèdre.

Au Liban, les Chrétiens sont légèrement minoritaires, et les Musulmans farouchement divisés entre les Chiites (et leur mouvement armé le Hezbollah) et les Sunnites, menés politiquement par le Clan Hariri.

Ces sunnites soutiennent l’opposition en Syrie, aujourd’hui gangrennée par les islamistes les plus radicaux. Quand le Hezbollah a pris le parti de ses frères Allaouites, et donc du Président syrien Bachar al Assad.

Officiellement, Beyrouth se rêve neutre. Mais en vérité, le pays croule sous les réfugiés syriens : 1 million et demi d’exilés, qui représentent maintenant ¼ de la population libanaise. Conséquences : le chômage a doublé, la pauvreté explosé et la tension chiite-sunnite a ensanglanté plusieurs villes libanaises. A cela s’ajoute une paralysie politique totale : le Parlement vient de s’auto-proroger. Et le pays n’a plus de Président depuis mai dernier..

Reportage d'Omar Ouahmane .

Intervenants
  • Politologue et spécialiste du monde arabe, de l'islam et du terrorisme islamiste. Fondateur de l'Observatoire des Pays arabes
L'équipe
Journaliste
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......