LE DIRECT
Les drapeaux européen, monténégrin et de la ville de Podgorica

Les Balkans dans l'Europe, une si longue attente

57 min

L'Albanie et le Monténégro, longtemps isolés au sein de leurs montagnes rêvent désormais de l'Ouest et de rejoindre l'OTAN et l'Union européenne. Même si cela déplaît à la Russie.

Les drapeaux européen, monténégrin et de la ville de Podgorica
Les drapeaux européen, monténégrin et de la ville de Podgorica Crédits : Bruno Cadène - Radio France

Reportage Bruno Cadène

Réalisation Yacine Bouzar

C’est un tout petit pays, moins de 700 000 habitants. Une armée minuscule, 2 100 soldats, mais qui n’hésite pas à s’engager aux côtés des Européens. Un officier a rejoint l’opération Serval au Mali, un autre a été posté en Centrafrique, 25 militaires sont partis, à l’époque, en Afghanistan. C’est dire combien le Monténégro sait se ranger aux côtés de ses futurs partenaires.

Car ce micro-Etat se rêve déjà pleinement européen. Dès 2002, sans demander l’autorisation, il adopte la monnaie unique qui vient remplacer le dollar. Un an après l’indépendance (d’avec la Serbie), en 2006, il signe un accord de stabilisation avec l’Union européenne. Puis il demande son adhésion à l’OTAN et l’U.E. Les négociations sont âpres, engagées depuis des mois déjà, mais il faut encore que Podgorica vote plus de 200 lois et adopte plus de 500 décrets pour se conformer pleinement aux exigences de Bruxelles.

Pour les Monténégrins, la route vers Bruxelles, c'est une route vers une société de droits

Écouter
7 min
Dragan Bogojevic doyen faculté de philologie du Monténégro

Un peu plus grande, l’Albanie voisine,  vise aussi le Club des 28. Tirana a choisi son camp. A peine la dictature communiste d’Enver Hodja disparue, voilà que les Albanais deviennent résolument atlantistes et pro-américains. Dès 2009, l’OTAN leur ouvre les bras. Et aujourd’hui, le gouvernement d’Edi Rama voudrait officiellement entrer dans l’Union. Seulement les discussions sont encore moins avancées qu’avec le petit Monténégro.

Dragan Bogojevic université du Monténégro
Dragan Bogojevic université du Monténégro Crédits : Bruno Cadène - Radio France

Pour le Premier ministre albanais, Edi Rama, l'intégration euro-atlantique est une nécessité absolue pour son pays et les Balkans.

Écouter
12 min
Edi Rama Premier ministre albanais

Dans ces pays qui ont si longtemps vécu sous le joug communiste, l’Etat de droit vacille encore, la justice manque d’indépendance tout comme les médias, l’économie a été privatisée dans des conditions souvent peu avouables, et les soupçons de corruption pèsent encore sur la classe politique.

Écouter
5 min
Aleksandër Cipa Union des journalistes albanais
Écouter
2 min
Mihailo Jovovic journaliste Monténégro
La place centrale de Tirana, la capitale albanaise
La place centrale de Tirana, la capitale albanaise Crédits : Bruno Cadène - Radio France
Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......