LE DIRECT

Les droits de l’homme en 2013, avec Amnesty International

43 min

Un Magazine un peu particulier en partenariat avec Amnesty International, association crée en 1961 et qui milite pour que chaque individu puisse faire valoir ses droits.

Amnesty a lancé le « Marathon des signatures » , c’était le 7 décembre dernier en faveur de prisonniers d’opinion.

Cette opération est destinée à mobiliser le plus grand nombre de personnes pour la défense de ceux dont la vie est menacée. Chaque situation est emblématique de graves violations des droits humains dénoncées par l’association : prisonniers d’opinion, personnes assassinées, victimes de torture, de discriminations, de violences sexuelles, groupes menacés d’expulsions forcées, ou encore des journalistes et défenseurs des droits humains harcelés.

Il a duré dix jours et nous nous arrêtons ce soir sur cinq cas qui viennent illustrerle bien fondé de ce combat que mène Amnesty depuis décembre 2001.

Cinq reportages réalisés par des correspondants de Radio France que nous écoutons avec Geneviève Garrigos, la Présidente d’Amnesty .

La communauté de Bodo
La communauté de Bodo

Nous allons commencer cette émission avec ce qui est sans doute l’un des pires scandales écologiques de la planète .

Parce que la défense des droits, passe aussi par la défense, justement du droit à l’eau, à la nourriture, à la santé.

Nous partons donc pour le Delta du fleuve Niger , qui se situe au Nigéria . C’est (ou plutôt) c'était l’un des 10 plus vastes écosystèmes humides de la planète.

Or depuis un demi-siècle depuis 1958 exactement SHELL puis ensuite Exxon , T otal ou Eni y ont découvert des réserves de pétroles gigantesques. Le résultat est un désastre absolu puisqu’on dénombre, c’est le PNUD un programme des Nations Unies qui avait mené l’enquête, on dénombre 6 800 déversement de pétroles dans le Delta entre 1976 en l’an 2001. Donc 3 millions de barrils de pétrole déversés en 25 ans .

La pollution est bien sûr catastrophique et personne ne veut payer .

Reportage de Claude Guibal :

Écouter
4 min
Écouter
Noxolo Nogwaza
Noxolo Nogwaza

Venons en maintenant à un vaste chapitre : la défense des droits des femmes . Nous restons sur le continent Africain, mais partons tout au sud, au pays de la nation Arc en ciel. Autrement à dit en Afrique du Sud .

Il faut rappeler que l’Afrique du Sud est le premier (et seul pour l’instant) pays Africain à avoir légalisé le mariage homosexuel , c’était en 2006. A l’époque il n’y avait que 5 pays dans le monde qui étaient allées aussi loin.

L’Afrique du Sud avait aussi dès 1998, c’était sous Mandela, aboli la loi qui punissait les rapports homosexuels . Et en 2002 le gouvernement avait autorisé l’adoption pour les couples homos .

Voilà pour les progrès importants réalisés sur le plan législatif.

Mais la réalité est bien plus dure à vivre .

Reportage de Sophie Ribstein :

Écouter
5 min
Écouter
Azza Hilal Ahmad Suleiman
Azza Hilal Ahmad Suleiman

Pour poursuivre notre conversation sur les droits des femmes, partons à présent pour l’Egypte , pays qui a connu le Printemps arabe, au cours duquel hommes et femmes, laïcs et religieux, ont justement communié pour renverser le Raïs Moubarak.

Mais depuis, on dit que ce Printemps s’est mué en Automne pour les femmes .

Nous allons parler d’elles en général et des agressions sexuelles qui sont un véritable fléau en Egypte. Mais d’abord il faut raconter l’histoire de Azza Hilal Ahmad Suleiman , une jeune femme de 49 ans, dont l’agression a fait le tour du monde, via Internet, et qui réclame justice.

Notre correspondante au Caire, Vanessa Descouraux l’a rencontrée : reportage :

Écouter
5 min
Écouter
Gao Zhisheng
Gao Zhisheng

Venons en maintenant à la question de la défense des prisonniers politiques.

C’est un classique pour Amnesty International que de faire prendre conscience au monde que certains esprits libres croupissent derrière les barreaux.

Nous allons d’abord en Chine , le pays des 200 000 avocats , dont l’un des plus célèbres se trouve actuellement en prison.

Et pourtant à 34 ans, c’était en 2001, le Ministère de la justice l’avait distingué le classant parmi les tous meilleurs défenseurs que comptait le barreau chinois.

Seulement, Gao Zhisheng a osé s’attaquer à un tabou absolu, que va nous expliquer, à Pékin, Philippe Reltien :

Écouter
5 min
Écouter
Herman Wallace et Albert Woodfox
Herman Wallace et Albert Woodfox

Terminons maintenant cette série de reportage avec un sujet tabou pour les Etats-Unis . Ils se présentent volontiers comme les défenseurs de la démocratie et de la liberté mais leur univers carcéral témoigne d'une toute autre réalité : des conditions d'incarcération dégradées et le recours régulier à la détention à l'isolement .

Les prisionniers ne sortent de cellule que 3 heures par semaine .

C'est le cas d'Herman Wallace et Albert Woodford , placés à l'isolement depuis respectivement 37 et 40 ans.

Ils ont été condamnés pour le meurtre d'un gardien de prison, sans preuve matérielle. Depuis, plusieurs témoins se sont rétractés. Les deux hommes ont toujours clamé leur innocence.

Robert King a partagé leur cellule pendant plusieurs années. Avec Wallace et Woodford, ils formaient les "trois Angola", du non de la prison de Louisiane où ils purgeaient leurs peines. Robert King témoigne au micro de Tara Schlegel:

Écouter
3 min
Écouter
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......