LE DIRECT

Logement social, les conséquences d'une crise

50 min

Première diffusion le 29 septembre dernier . Le logement social est-il vraiment en France une priorité nationale comme l'affirme la ministre Christine Boutin ? Il est permis d'en douter. Comment faire valoir ce droit au logement opposable que la loi va bientôt permettre, alors qu'il n'y a pas en France de quoi loger des centaines de milliers de familles modestes ? Comment les pouvoirs publics peuvent-ils envisager de vendre quelques 40.000 logements HLM avant même d'en construire d'autres au risque d'assécher encore un parc de logements locatifs déjà insuffisant ? Comment favoriser dans le budget 2008 l'accession à la propriété des ménages à petits revenus plutôt que la construction de nouveaux programmes sans aggraver le retard déjà pris ? Autant de questions dont les réponses sont sous nos yeux puisque cet hiver encore vont refleurir dans Paris et ailleurs les tentes des "Enfants de Don Quichotte" qui abritent des SDF parfois salariés et toujours sans solution d'hébergement. Les tentes mais aussi les hôtels sociaux, les logements privés souvent insalubres et hors de prix ou même les squats demeurent les seuls recours pour ces familles modestes. Les conditions les pires sont en banlieue parisienne, surtout en Seine-Saint-Denis, où Omar Ouamane a promené son micro à travers les rues de Romainville, d'Aubervilliers et de Saint Denis. "Logement social, les conséquences d'une crise", c'est le titre de ce magazine dont le spécialiste du logement Michel Mouillard nous plante le décor.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......