LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Marseille, la rénovation et la renaissance par la culture

45 min

Le chantier du MuCEM, le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, le 5 janvier 2013
Le chantier du MuCEM, le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, le 5 janvier 2013 Crédits : Hélène Combis - Radio France

La grande clameur va-t-elle parvenir à couvrir les marteaux piqueurs ? C’est un peu la question qui hante - sans qu’ils osent l’avouer - les organisateurs de Marseille-Provence 2013.

Les grues sont encore omniprésentes, certains symboles de cette année de festivités n’ouvriront que l’été ...(c’est tard). Et pourtant, dès ce samedi, un souffle immense mêlant les sirènes de bateaux, les cloches mais aussi les casseroles et les cris populaires doit s’élever des quatre coins de la ville.

{% flash ede9a714-5be4-11e2-a7b7-782bcb76618d %} A 19h précises, la mégalopole retentira d’une ‘grande clameur’, sera plongée dans le noir, avant de renaître en Capitale européenne de la culture.

900 projets artistiques qui s’étalent sur une dizaine communes, mais n’est-ce pas trop ?

600 millions d’euros de rénovation urbaine. Mais n’a-t-on pas chassé la misère vers le nord ?

Marseille espère 10 millions de visiteurs et détrôner Lille 2004. Mais saura-t-elle faire taire les rivalités politiques internes ?

Faire taire aussi les armes qui hissent régulièrement la cité phocéenne à la Une des médias ?

« Marseille, la rénovation et la renaissance par la culture ». C’est un magazine de Laurent Gauriat .

> Et découvrez notre dossier complet sur "Marseille-Provence 2013"

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......