LE DIRECT

Portugal : le "bon élève" crie à l'injustice

43 min

A force de ne pas voir brûler la Banco Espirito Santo, ou les magasins aux alentours de la Place du Commerce, comme ce fut le cas en Grèce. A force de ne pas entendre parler de manifestations endeuillées au coeur de Lisbonne - comme ce fut le cas encore à Athènes récemment.

On aurait presque oublié que se joue aux portes de l’Atlantique, à 1 400 km au sud de Paris un drame social quasiment silencieux.

Le Portugal se bat contre une dette importante et a du – c’était en mai 2011 – solliciter l’aide de l’Europe. 78 milliards d’euros, qui ont coûté son poste de Premier Ministre au Socialiste José Socrates. Depuis, la droite modeste incarnée par Passos Coelho applique à la lettre la purge imposée par les bailleurs de fonds. Tout y passe : salaire des fonctionnaires amputés de 14%, indemnités de licenciement diminuées d’un tiers, congés rabotés, TVA qui augmente, subvention théâtrales divisées par deux, médicaments moins remboursés… Le salaire moyen ? Tombé à 800 euros par mois. La liste est longue comme un jour sans pain. Et pourtant, même si les exportations repartent, le déficit refuse de passer sous la barre des 4% et le chômage explose. Dans ce pays qui a vécu la dictature Salazar jusqu’en 1974, la parole semble rare.

Peu de protestation. Pas d’"Indignados" ."Un peuple résigné" lit-on.... jusqu’au 15 septembre dernier, où on a vu Lisbonne accueillir sa plus grande manifestation depuis 30 ans. La multiplication de ces mesures a poussé la population à donner de la voix.

Notre reporter Mathieu Laurent s'est rendu au nord de la ville de Porto, sur des terres textiles autrefois prospères. Et à Lisbonne, au cœur des dernières grandes mobilisations.

Magazine de la rédaction - Portugal 1
Magazine de la rédaction - Portugal 1 Crédits : Mathieu Laurent - Radio France

Avec nos deux invités en studio :

  • Augustin Landier, professeur à la Toulouse School of Economics

  • Daniel Ribeiro, correspondant de l'Expresso à Paris

Voici plusieurs interviews inédites de personnes rencontrées par Mathieu Laurent
- Mario Soarès, l'ancien président portugais de 1986 à 1996 :

Écouter
7 min
Écouter

-Luis de Sousa Laginha, PDG de la bourse de Lisbonne :

Magazine de la rédaction - Portugal -  Luis de Sousa Laguigna, PDG de la bourse de Lisbonne
Magazine de la rédaction - Portugal - Luis de Sousa Laguigna, PDG de la bourse de Lisbonne Crédits : Radio France
Écouter
5 min
Écouter

- Un professeur à la retraite témoigne du rôle des médias :

Magazine de la rédaction - Portugal - Un professeur à la retraite témoigne du rôle des médias
Magazine de la rédaction - Portugal - Un professeur à la retraite témoigne du rôle des médias Crédits : Radio France
Écouter
6 min
Écouter

- Gonzalo, élève au collège Aranguez de Setubal :

Magazine de la rédaction - Portugal - Gonzalo, un jeune de Setubal
Magazine de la rédaction - Portugal - Gonzalo, un jeune de Setubal Crédits : Radio France
Écouter
1 min
Écouter

- Paulo Qaresma, maire de communiste de la ville de Carnide :

Magazine de la rédaction - Portugal -  Paulo Qaresma, maire de communiste de la ville de Carnide
Magazine de la rédaction - Portugal - Paulo Qaresma, maire de communiste de la ville de Carnide Crédits : Radio France
Écouter
1 min
Écouter

- Raquel Monteiro est enseignante au collège **Aranguez de Setubal :**

Magazine de la rédaction - Portugal - Raquel Monteiro, directrice d'école
Magazine de la rédaction - Portugal - Raquel Monteiro, directrice d'école Crédits : Radio France
Écouter
5 min
Écouter

- L'actrice franco-portugaise Maria Medeiros a participé aux manifestations à Lisbonne :

Magazine de la rédaction - Portugal -  maria medeiros
Magazine de la rédaction - Portugal - maria medeiros Crédits : Radio France
Écouter
3 min
Écouter
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......