LE DIRECT

Portugal : une embellie de façade

58 min

Affiche de campagne pour les législatives 2015 au Portugal
Affiche de campagne pour les législatives 2015 au Portugal Crédits : Marie Viennot - Radio France

Le Portugal fût un temps le P de PIGS. Portugal, Irlande, Grèce et ESpagne, PIGS: ainsi furent désignés les pays de la zone euro les plus fragilisés par la crise financière.

En 2011, après la Grèce et l'Irlande, le pays est lui aussi mis sous assistance financière du FMI et de l'UE qui lui prêtent 78 milliards d'euros pour éviter la banqueroute.

A la clef, un programme d'austérité que le gouvernement portugais nouvellement élu appliquera avec un zèle affiché. Alors que les élections législatives se tiennent ce week end, les résultats semblent être au rendez vous : le chômage a baissé (de 17% en 2013 à 12% aujourd'hui), la croissance repart, et le pays rembourse même avec avance ses prêts au FMI.

L'envers de la médaille, ce sont des privatisations discutables et propices aux conflits d'intérêt, l'abandon des services publics, des naissances qui s'effondrent et une vague d'émigration sans précédent depuis les années 60 (100.000 par an depuis 2013, soit 1% de la population qui part chaque année).

Le Portugal était déjà le pays le plus vieux de l'Union Européenne, sa politique actuelle est très loin de préparer l'avenir.

Un reportage de Marie Viennot .

Journaliste interprète: Bruno Lorvão

Intervenants
  • porte parole du mouvement des "Immigrés lésés du BES", collectif d'anciens clients de la Banco Espirito Santo, la plus grande banque du Portugal qui a fait faillite à l'été 2014
  • économiste et enseignant à Sciences-Po, spécialiste de la finance et de la crise des dettes souveraines dans la zone euro

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......