LE DIRECT

Sida, le combat n'est pas terminé. Vietnam / France : deux exemples contrastés

44 min

Prise en charge du sida au Vietnam (hôpital Pham Ngoc Thach d'Ho Chi Minh ville) et en France (Aides)
Prise en charge du sida au Vietnam (hôpital Pham Ngoc Thach d'Ho Chi Minh ville) et en France (Aides) Crédits : Fonds mondial de lutte contre le sida. Christine Moncla - Radio France

C'est une course contre la mort... Et lorsque l'on regarde la carte du monde, le déséquilibre reste insupportable.Les nouvelles infections sont en réel recul : moins 21% depuis le pic constaté en 1997. Mais cela fait encore 2 millions 700.000 personnes qui découvrent leur VIH chaque année.

Et si au Nord la maladie semble jugulée, elle continue à toucher fortement certains pays du Sud. Pourtant, les progrès de la médecine (30 ans après le début de l'épidémie) autorisent un optimisme presque démesuré.Là où les trithérapies sont accessibles les séropositifs ont de très fortes chances de ne pas développer le sida, ni aucune autre affection liée à la baisse des défenses immunitaires. Si le dépistage est précoce, avant que les lymphocites CD4 n'aient trop diminués, alors la mortalité sera la même que chez un sujet sain. C'est dire qu'on peut vivre désormais avec le VIH ... sans risque d'en mourir. Mais "sous" médicament à vie.La conséquence inquiétante au nord est que les comportements se relâchent ... Certaines populations (homosexuels ou migrants orginaires d'Afrique notamment ) restent très exposées.L'autre constat - toujours dramatique - est que les traitements coûtent très cher. Et le Fonds Mondial contre le Sida souffre dramatiquement de la crise financière.

Mais d'autres obstacles se dressent aussi sur la route vers l'éradication. A commencer par ces hommes et femmes qui préfèrent cacher leur séropositivité dans toutes les régions où les sidaïques (comme on n'ose plus dire) sont victimes de discriminations."Sida, le combat n'est pas terminé". C'est un double reportage au Vietnam et en France co/signé Antoine Marette et Christine Moncla (découvrez un diaporama ci-dessous ).

Ecoutez aussi les acteurs, actrices non professionnels de "Qui a dit sida ?", une pièce de théâtre montée en 2005 par Ann Lind Perrucon. Metteur en scène qui a écrit ce texte à partir des témoignages des habitants des Mureaux (Yvelines) qu'elle connaît bien et auprès de qui elle travaille depuis des années. Retour sur cette expérience et sur la manière dont la parole s'est libérée au micro de Christine Moncla :

Écouter
8 min
Écouter

Et le reportage de Philippe Reltien en Chine , où il y aurait, selon l'OMS, 780.000 séropositifs, avec un tiers des malades sans traitement adéquat. Il y a 15 ans dans les villages du centre de la Chine commençait ce qui va deviendra le scandale du sang contaminé. Aujourd'hui, les personnes infectées non traitées au début sont mortes ou gravement malades. Soit la moitié des 14.000 victimes du sida cette année selon le chiffre officiel :

Écouter
1 min
Écouter

> Découvrez enfin un reportage à Paris d'Isabelle Lassalle sur de nouveaux tests rapides d’orientation et de diagnostic (TROD), qui s’annoncent comme une belle avancée dans le dépistage du Sida

Intervenants
  • fondateur et ancien président d'Act up Paris
  • Professeur, président du Conseil national du SIDA et co-découvreur du virus VIH avec Jean-Claude Chermann de l'équipe de Luc Montagnier
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......