LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Voyage au pays du slam

50 min

Musique et tendance, Acte 2, hier, c'était My Space, le site communautaire indispensable pour les groupes qui veulent se faire connaitre, aujourd'hui, un autre mot anglais incontournable désormais dans la musique, le slam. Il faut commencer par un bref historique: en 1986, dans un bar de Chicago, premier spectacle de slam, texte nu, sans musique...1998, au festival de Cannes, un documentaire donne sa véritable dimension artistique au phénomène, ce film obtient la caméra d'or. Printemps 2007, en France, les deux slameurs emblématiques, Grand Corps Malade et Abd Al Malik, sont les vedettes des victoires de la Musique. Juin 2007, il y a quelques semaines donc, le premier championnat du monde de slam est organisé en banlieue parisienne. Le succès du slam s'explique par le charisme de ces chanteurs et traduit le besoin d'exprimer le quotidien urbain, la plupart du temps, sous une forme plus fédératrice que le rap. Mais le succès ne va pas sans des crispations, et ça aussi on l'entendra dans le reportage, parce qu'à l'origine le slam ce n'est pas de la musique, c'est de la poésie, des joutes verbales, du blues avec les mots et sans les notes. Du coup, des puristes s'insurgent. Là n'est pourtant sans doute pas l'essentiel, le slam en quelques mois a pris sa place dans la création française. Et il y la vitrine, le devant de la scène, l'Olympia, mais aussi les arrière-salles, des soirées slam tous les soirs dans des cafés et des ateliers d'écritures utilisant cette technique régulièrement dans les prisons. Voyage au pays du slam, c'est un reportage de Jean-Louis Crimon diffusé pour la première le 10 février dernier, voyage qui commence par une rencontre avec Grands Corps Malade.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......