LE DIRECT
US stock market

10 ans après la crise financière, la régulation en suspens / Les dystopies sont-elles le miroir de nos névroses ?

1h18

En première partie, retour sur dix ans de tentatives de régulation financière en compagnie de trois économistes. Et en deuxième partie, décryptage du succès de fictions à caractère dystopique - de 1984 de George Orwell aux séries télévisées comme Black Mirror ou The Handmaid's tale.

US stock market
US stock market Crédits : BRYAN R. SMITH - AFP

10 ans après la crise financière, la régulation en suspens

Il y a dix ans quasiment jour pour jour, le 10 juillet 2007, l’agence de notation Moody’s abaissait la note de 399 titres attachés aux subprimes … C’est l’un des tout premiers signes annonciateurs de la plus grave crise financière depuis celle de 1929… Un an plus tard, le 15 septembre 2008, le monde assistait stupéfait à la chute de Lehman Brothers, que le Trésor américain n’avait pu ou n’avait su sauver…

Une crise mondiale dont les effets se font encore sentir et qui a mis au jour les fragilités des banques et les défaillances des régulateurs… De nouvelles normes sont progressivement mises en place aux Etats-Unis et en Europe pour prévenir les risques et éviter une nouvelle crise…

Cependant, depuis quelques mois, la régulation financière connait quelques soubresauts… Aux Etats-Unis, la Chambre des représentants a voté une loi le mois dernier qui remet en cause une bonne partie des réglementations financières de la loi Dodd-Frank, adoptée après la crise de 2008… et le Royaume-Uni pourrait devenir après le Brexit un vaste paradis fiscal…

Alors, 10 ans après le début de la crise, les mesures destinées à réguler la finance mondiale ont-elles et sont-elles encore efficaces ? La réglementation est-elle insuffisante comme l'estiment certains économistes ou au contraire trop contraignantes pour les banques et pour l'économie réelle? Faut-il craindre le retour d'une crise systémique?

Avec Jézabel Couppey-Soubeyran, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et auteure de Blablabanque. Le Discours de l’inaction (Michalon, 2015) ; Benoît de la Chapelle Bizot, directeur général délégué de la Fédération bancaire française (FBF) et Dominique Plihon, professeur émérite à l'université Paris 13 Sorbonne Paris Cité, porte-parole d'Attac et co-auteur du livre Cette crise qui n'en finit pas - Par ici la sortie (Les Liens qui libèrent, 2017).

Les dystopies sont-elles le miroir de nos névroses ?

"Les faits alternatifs ne sont pas des faits, ce sont des mensonges…" Voilà la réponse du journaliste de NBC à Kellyanne Conway… la conseillère de Donald Trump contestait, on s’en souvient, l’affluence lors de la cérémonie d’investiture du président américain… Les journalistes ont aussitôt dénoncé une "novlang" en référence à l’idiome officiel, cet outil de contrôle inventé par Georges Orwell dans 1984… L’effet est immédiat : soixante-dix ans après sa sortie, le roman dystopique est à nouveau propulsé en tête des ventes… Un succès à mettre en lien avec la sortie d’autres dystopies comme la série britannique Black Mirror, qui montre les dérives cauchemardesques de l’omniprésence des écrans dans un futur proche…ou encore The Handmaid’s tale, La servante écarlate, qui met en scène une société régie par l’intégrisme religieux et qui réduit les femmes en esclavage…

Alors, comment comprendre cet attrait pour la mise en scène d’univers autoritaires et oppressifs ? Qu’est-ce que ces œuvres nous racontent des inquiétudes contemporaines ? Et dans quelle mesure nous permettent-elles d’opérer une forme de catharsis ?

Avec Mathieu Potte-Bonneville, philosophe, maître de conférences à l'École normale supérieure de Lyon et co-auteur de Game of Thrones : série noire (Les Prairies ordinaires, 2015) et Benoît Lagane, conteur, critique et journaliste à France Inter.

Écouter
6 min
Chronique : La dette a-t-elle tué l'utopie ? par Marguerite Catton
Intervenants
  • économiste, maîtresse de conférences en Sciences économiques à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et conseillère scientifique à l'Institut Veblen
  • Professeur d'économie financière à l'Université Paris XIII et chercheur associé à la Chaire Energie et Prospérité
  • Philosophe, spécialiste de Michel Foucault
  • producteur délégué à France Inter

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......