LE DIRECT
La police fédérale américaine à Portland le 23 juillet 2020.

Derrière les images, les Etats-Unis sombrent-ils dans la violence ? / Que faire de nos anciens condamnés pour terrorisme ?

1h09

Comment comprendre la spirale de violence dans laquelle semble s'enfoncer les Etats-Unis ? Dans un second nous reviendrons sur l’accompagnement des anciens détenus condamnés pour terrorisme : quel équilibre entre prévention du risque de récidive et respect des droits de l'homme ?

La police fédérale américaine à Portland le 23 juillet 2020.
La police fédérale américaine à Portland le 23 juillet 2020. Crédits : Ankur Dholakia / AFP - AFP

Première partie : Derrière les images, les Etats-Unis sombrent-ils dans la violence?

Avec Mathieu Magnaudeix, correspondant de Mediapart aux Etats-Unis, Marie Cécile Naves, politologue, spécialiste des Etats-Unis, directrice de l'observatoire Genre et Géopolitique à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques et Charlotte Recoquillon, géographe et journaliste, chercheuse associée à l’Institut français de géopolitique, spécialiste des Etats-Unis.

Il est loin le temps où John Steinbeck, qui certes n’avait pas connu la conquête de l’ouest, pouvait écrire que le fusil était un objet hors d’atteinte…. Que si un Américain pouvait concevoir ne serait-ce que l’idée d’un fusil, alors il n’y avait plus de limite à ses désirs. 

Si l’on n’a pas de chiffre exact des ventes d’armes aux Etats-Unis en ce premier semestre 2020, le grand think-tank américain Brookings Institution estime à plus de 3 millions le nombre d’armes à feu que se sont procuré les Américains entre mars et juin... Pas seulement 3 millions… mais 3 millions de plus qu’à la même période l’année dernière. Plusieurs journaux américains parmi lesquels le Washington Post, attribuent cette ruée du XXIe siècle à la fois à l’inquiétude suscitée par les manifestations et les émeutes après la mort de George Floyd, mais aussi à l’anxiété quant aux effets de l’épidémie de coronavirus.

Une tension entretenue si ce n’est attisée par Donald Trump et sa rhétorique rageuse…. 

Derrière les images, les Etats-Unis sombrent-ils vraiment dans la violence ? 

Les députés ont voté, dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 juin, la proposition de loi « instaurant des mesures de sûreté à l’encontre des auteurs d’infractions terroristes à l’issue de leur peine ».
Les députés ont voté, dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 juin, la proposition de loi « instaurant des mesures de sûreté à l’encontre des auteurs d’infractions terroristes à l’issue de leur peine ». Crédits : Getty

Seconde partie : Que faire de nos anciens condamnés pour terrorisme? 

Avec Vincent Brengarth, avocat au Barreau de Paris, associé au sein du cabinet Bourdon & Associés, Jean-Charles Brisard, président du Centre d’Analyse du Terrorisme et Jules Boyadjian, président de l’association Artémis Groupe SOS et délégué général du programme PAIRS.

Le sénat a voté mardi, en première lecture, une proposition de loi LREM prévoyant des « mesures de sûreté » pour les condamnés pour terrorisme, à l’issue de leur peine. Obligation de répondre aux convocations du juge d’application des peines, d’installer son logement dans un endroit déterminé, interdiction de paraître dans certains lieux ou d’entrer en contact avec certaines personnes, obligation de pointer au commissariat… 

Une « peine après la peine », dénonce notamment le Conseil national des barreaux. 

Alors que 31 personnes condamnées pour des faits de terrorisme doivent sortir de prison cette année, 62 l’année prochaine, en quoi leurs cas diffèrent-ils des anciens détenus de droit commun ? Comment prévenir la récidive ? 

Intervenants
  • Politologue, spécialiste des Etats-Unis. Directrice de recherche à l’IRIS (Institut des Relations Internationales et Stratégiques) où elle dirige l’Observatoire Genre et Géopolitique.
  • journaliste politique, correspondant pour Mediapart aux Etats-Unis
  • Chercheuse associée à l’Institut français de géopolitique et journaliste indépendante
  • avocat au Barreau de Paris, associé au sein du cabinet Bourdon & Associés
  • président du Centre d’Analyse du Terrorisme
  • président de l’association Artémis Groupe SOS et délégué général du programme PAIRS
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......