LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Centre médical indien accueillant des mères porteuses.

GPA : un clivage européen / Arabie saoudite, Qatar, Iran : vers une escalade ?

1h18

En France et en Espagne, l'actualité juridique et législative remet la Gestation Pour Autrui sur le devant de la scène : état des lieux européen. Et en deuxième partie, décryptage de la crise diplomatique qui secoue la péninsule arabique : doit-on craindre l'escalade militaire ?

Centre médical indien accueillant des mères porteuses.
Centre médical indien accueillant des mères porteuses. Crédits : SAJJAD HUSSAIN - AFP

GPA : un clivage européen

Le parti espagnol Ciudadanos, formation de centre-droit, a déposé en juin devant le Congrès des députés une proposition de loi visant à autoriser la GPA dite « altruiste », c’est à dire non rémunérée.

Au même moment, la France attendait la décision de la Cour de cassation sur la filiation des enfants nés par GPA à l’étranger. La juridiction suprême a franchi un étape supplémentaire mercredi en autorisant le parent d’intention à adopter l’enfant né d’une mère porteuse. Jusqu’ici, la France ne reconnaissait le statut de parent qu’au père biologique.

Pour bien comprendre cette décision, on a voulu aller voir à l’étranger ce qui était autorisé et ce qui ne l’était pas ainsi que les cultures et les choix de société qui sous-tendent les législations ici et là.

Faut-il rejeter entièrement la GPA au nom de la lutte contre la marchandisation des femmes ? La GPA dite « altruiste » peut-elle constituer une alternative? Et peut-il y avoir une GPA rémunérée sans abus ni dérives ?

Avec Dominique Boren, coprésident de l’Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens (APGL). Laurence Brunet, juriste, chercheure à l'Institut des sciences juridiques et philosophiques de la Sorbonne (Université Paris-1). Martine Segalen, ethnologue, spécialiste de la famille, professeur émérite à l’Université de Paris Ouest Nanterre-La Défense et directrice de la revue Ethnologie française. Elle est l'auteur d' « À qui appartiennent les enfants ? » (Tallandier) et d' « Une sociologie de la famille » (Armand Colin)

Arabie saoudite, Qatar, Iran : vers une escalade ?

Sans surprise, le Qatar a refusé de se plier aux exigences de Riyad et de ses alliés. L’Arabie saoudite soutenue par l’Egypte, Bahrein et les Emirats arabes unis avait dressé une liste de treize revendications : fermeture de la télévision Al-Jazeera, fermeture de la base turque, prise de distance avec l’Iran… Des demandes jugées irréalistes par Doha qui dénonce une "agression".

La crise a commencé il y a un mois lorsque Riyad, soutenus par ses alliés, a rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar, accusé de soutenir le terrorisme et jugé trop proche de l’Iran chiite. La rivalité entre Riyad et Doha n’est cependant pas confessionnelle - ce sont deux pays sunnites - mais bien politique : le Qatar est notamment accusé de soutenir les Frères musulmans, contre lesquels l’Arabie saoudite mène une guerre sans merci. Face au refus de Doha de céder à l’ultimatum, la communauté internationale craint l’escalade dans une région déjà déchirée par de multiples foyers de tension…

Alors la rivalité entre le Qatar et les pays arabes rassemblés autour de l’Arabie saoudite pourrait-elle dégénérer ? Comment les pays occidentaux peuvent-ils empêcher une escalade ? Et quel rôle les intérêts économiques - pétrolier, gaziers - jouent-ils dans la crise ?

Avec Fatiha Dazi-Héni, docteur en sciences politiques de l’IEP de Paris et chercheur Golfe –Moyen-Orient à l’IRSEM depuis 2014. Elle est également enseignante à l’IEP de Lille depuis 2012. Elle est aussi l'auteur de Monarchies et Sociétés d’Arabie: Le temps des confrontations aux Presses de Sciences Po et de L’Arabie saoudite en 100 questions chez Tallandier. Marie-Claire Aoun est directrice du centre Energie de l’Ifri et enseignante à l’Université Paris Dauphine. Elle est titulaire d’un Doctorat en Sciences économiques de l’Université Paris Dauphine (2008), auteure d’une thèse portant sur la rente pétrolière et le développement économique des pays exportateurs de pétrole.

Écouter
6 min
Chronique : Portrait de l'émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani, par Marguerite Catton

Bibliographie

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......