LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
M. Lamamra a déclaré que son pays avait rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en raison de ses "actions hostiles".

Algérie/Maroc : la rupture ? / Télétravail : un progrès social ?

57 min
À retrouver dans l'émission

A quelques jours de la rentrée, alors qu'on s'interroge au sujet du pass sanitaire en entreprise, le télétravail occupe toujours l'espace public. Mais avant de savoir si cette nouvelle norme est un progrès social, retour sur les enjeux d'une récente rupture diplomatique entre l'Algérie et le Maroc.

M. Lamamra a déclaré que son pays avait rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en raison de ses "actions hostiles".
M. Lamamra a déclaré que son pays avait rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en raison de ses "actions hostiles". Crédits : RYAD KRAMDI / AFP - AFP

Première partie - Algérie/Maroc : la rupture ? 

Alger a rompu mardi ses relations diplomatiques avec Rabat, une rupture surprenante pour certains, attendue pour d'autres, qui résonne comme l'aboutissement de l'escalade des tensions et des déclarations de défiance entre les deux pays. Dernière en date : le gouvernement algérien a déclaré que "la main du Maroc" se trouvait derrière les feux qui ont ravagé cet été une partie de la Kabylie au nord du pays alors qu'en juillet le royaume chérifien avait de son côté donné son soutien implicite aux luttes autonomistes kabyles. L'Algérie et le Maroc qui tiennent leur frontière fermée depuis 1994 s'opposent ainsi sur un empilement de questions territoriales stratégique et politique. 

Alors quels sont les éléments qui structurent cette discorde ? Comment lire cette rupture diplomatique à l'aune des enjeux stratégiques qui entourent l'Algérie et le Maroc?

Khadija Mohsen-Finan, politologue, spécialiste du Maghreb et du monde arabe, enseignante-chercheuse à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du comité de rédaction d’Orient XXI et Hasni Abidi, politologue spécialiste du monde arabe, enseignant au Global Studies Institute de Genève et directeur du CERNAM.

En réalité, il y a une relation conflictuelle depuis 1963 avec la guerre des sables, c'est-à dire immédiatement après l'indépendance de l'Algérie. C'est une relation qui existe mais qui est ponctuée de conflits, de tensions, de ruptures une première rupture diplomatique en 1976. Maintenant ce qui change fondamentalement, l'environnement régional et c'est la normalisation des relations entre le Maroc et Israël.

Khadija Mohsen-Finan

Choix musical : Aaron Frazer - If I Got It (Your Love Brought It)

Deuxième partie - Télétravail : un progrès social ?

Un homme participe à une vidéoconférence alors qu'il travaille depuis son domicile, le 14 mai 2020 à Vertou, en périphérie de Nantes.
Un homme participe à une vidéoconférence alors qu'il travaille depuis son domicile, le 14 mai 2020 à Vertou, en périphérie de Nantes. Crédits : Loic VENANCE / AFP - AFP

C’est la rentrée des classes mais aussi celle des entreprises. Mercredi à l'université du Medef les patrons estimaient avoir trouvé un bon équilibre entre le télétravail et le travail "présentiel" alors que le variant delta sars cov 2 a limité le retour en entreprise cet été. Depuis18 mois désormais, la crise sanitaire a chamboulé les habitudes de travail de la majeure partie des salariés du tertiaire. Révolution numérique aidant, il semble que le télétravail au moins partielle deviennent la norme pour des millions de personnes en France. L'adaptation dans l'urgence du mois de mars 2020 serait en train de devenir l'alternative permanente du mois de septembre 2021. Une réunion est prévue dans les prochains jours au ministère du travail avec les partenaires sociaux pour décider de l'évolution des règles qui l'encadrent.

Quelles leçons pouvons-nous tirer d'ores et déjà de cette expérience ? Quels sont les conséquences du télétravail sur les salariés ? S'inscrit il dans une transformation plus ample de nos sociétés ? Le télétravail est il un facteur de progrès social ?

Danièle Linhart, directrice de recherche émérite au CNRS et sociologue du travail, Fanny Lederlin, doctorante en philosophie et Pascal Picq, paléoanthropologue.

On peut avoir le sentiment que ces pratiques de télétravail révèlent en fait une stratégie managériale qui était dans l'air depuis un certain temps et qui vise à prétendre améliorer le bien être des salariés en leur permettant de travailler à leur domicile. Mais  le véritable objectif c'est en réalité de 2 ordres : faire des économies de mètres carré de bureaux, et de perfectionner l'individualisation de la gestion des salariés qui vont devenir de plus en plus atomisés (..) loin des autres, des collèges, du collectif et des syndicats. (...) Ça permettra d'avoir un plus fort contrôle psychologique des salariés.

Danièle Linhart

Toutes les questions liées à la solidarité du travail, des formes de luttes au travail sont en train de disparaître au profit d'une espèce de d'éclatement de télétravailleurs très heureux d'être à la plage. Mais très heureux pour ceux qui peuvent se permettre de travailler à la plage. Il y a donc aussi de nouvelles inégalités qui sont créés par cette situation et qui revient à plaquer les inégalités sociales sur les inégalités de conditions de travail venant à l'encontre d'années d'évolution du droit du travail.

Fanny Lederlin

Je rappelle que nous en arrivons à la 2ème voire 3ème génération qui a toujours connu la différence entre le travail à domicile et le lieu de travail. C'était le modèle de la révolution industrielle. Il fallait concentrer les moyens de production, Marx l'a très bien décrit. Le contrat d'entreprise moderne c'était ce contrat de subordination : on vend nos compétences notre force de travail. Et c'est ça qui est en train d'être bousculé. (...) Mais là c'est quand même terrifiant vous imaginez vous êtes chez vous, en train de travailler en télétravail et puis vous vivez un moment assez difficile avec votre manager, vos collègues... (...) et d'un seul coup c'est le travail et ses aspects qui peuvent être stressants qui vont s'immiscer, rentrer dans votre domicile donc il n'y a plus du tout d'échappatoire.

Réécouter Télétravail, eldorado du monde d’après ? Emission de La Série Documentaire

Intervenants
  • politologue, enseignante à l'université Paris 1 et chercheuse associée au laboratoire SIRICE (Identités,relations internationales et civilisations de l'Europe)
  • Politologue, spécialiste du monde arabe et directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen (CERMAM) à Genève, professeur invité à Paris XIII
  • Sociologue, directrice de recherches émérite au CNRS
  • Doctorante en philosophie
  • paléoanthropologue au Collège de France, auteur notamment de « Le nouvel âge de l’Humanité » ed. Allary.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......