LE DIRECT
Alain Badiou en 1998

Alain Badiou ou la religion communiste

2 min
À retrouver dans l'émission

Si ça ne va pas fort aujourd’hui dites-vous que vous auriez pu être Alain Badiou.

Alain Badiou en 1998
Alain Badiou en 1998 Crédits : Ulf Andersen / Contributeur - Getty

Ça vous intéresse ce que Pol Pot pense du baiser ? Non, parce que si ça vous intéresse, Alain Badiou peut vous fournir une réponse. 

Chaque publication de Badiou donne lieu à une célébration nationale qui en dit plus sur la tradition française des intellectuels plutôt que sur leur vision du monde. Il n’est pas inutile de présenter Alain Badiou aux plus jeunes d’entre nous. L’homme s’inscrit dans une longue lignée de mandarins qui ont dominé leur classe grâce à la lutte des classes. 

A la manière d’Althusser et d’une poignée d’autres, Badiou incarne le marxisme canal historique. Le marxisme doit être entendu ici comme l’ensemble des contresens historiques sur Marx. Car dans d’autres pays, on a traité Marx comme il se doit, autrement dit comme un auteur. 

En France, le critique du Capital a été considéré comme un Dieu, son œuvre constituant une bible à ressasser comme le font les théologiens de diverses obédiences. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Alain Badiou est emblématique de la voix métaphysique du marxisme. Son travail s’est déployé depuis l’origine entre réflexion sur les mathématiques, les arts ou le social, mais à chaque fois il s’agissait de développer une "ontologie", autrement dit une science des êtres. Pour le dire autrement encore, la pensée de Badiou est finalement une pensée religieuse ou un mot fait figure de paradis, le mot de communisme. 

Le livre qu’il consacra au 13 novembre est un bon exemple de cette métaphysique. Pourquoi cette tuerie ? Parce que le monde n'est pas communiste. Attention, communiste pas au sens "vulgaire" du terme - électoral. Non le mot communisme est à entendre dans un sens beaucoup plus mystique. 

Il faut l’entendre comme un "dispositif politique" qui permettrait à la jeunesse de penser qu’un autre monde est possible, un au-delà ici bas en quelque sorte. Dans le même temps, précise Badiou, il faudrait être bien réactionnaire pour pointer du doigt la responsabilité de l'islam – ou en tout cas d'un islam – dans ces attentats. 

Alain Badiou l'affirme : "Si l’on considère que la religion est le point de départ de l’analyse, on ne s’en sort pas. La possible fascisation d’une partie de la jeunesse, qui se donne à la fois dans la gloriole absurde de l’assassinat pour des motifs "idéologiques" et dans le nihilisme suicidaire, se colore et se formalise dans l’islam à un moment donné, je ne le nie pas. Mais la religion comme telle ne produit pas ces comportements". Car si le paradis se nomme communisme, l’enfer c’est le "capitalisme mondialisé". 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La foi communiste de Badiou lui a permis de célébrer a peu près tous les enfers qui se sont réclamés de ce mot. Défendre les crimes de Mao ? Trouver des circonstances atténuantes aux Khmers rouges ? Le philosophe a réussi ces deux tours de force et bien d’autres. 

Bien sûr après avoir justifié l’injustifiable, il a pu se laisser aller à quelques regrets. Mais pour l’essentiel, il n’a jamais cessé de défendre le communisme arguant qu’il ne fallait pas jeter le bébé avec l’eau du bain, y compris lorsque ce bain avait d’abord servi à noyer le bébé. Alors bien sûr chacun à droit à l’erreur. Mais pourquoi la France a-t-elle choisi celui qui en a commis autant pour l’ériger en maître à pensée ?

Et maintenant bonne journée puisque vous n'êtes pas Alain Badiou.

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......