LE DIRECT

Italo Calvino (1923-1985)

1h

Italo Calvino (1923-1985) © DR

par Francesca Isidori Réalisation Dominique Costa Ecrivain multiple et protéiforme capable de se renouveler continuellement tout en gardant, à travers ses métamorphoses et ses expérimentations, cette voix singulière et immédiatement reconnaissable dont parle Roland Barthes, Italo Calvino est devenu aujourd'hui un écrivain classique, classique selon la définition qu'il donne lui-même de ce mot , c'est-à-dire " quelqu'un qui n'a jamais fini de dire ce qu'il a à dire ". Depuis Le sentier des nids d'araignées son premier roman publié en 1947 jusqu'à Palomar paru 2 ans avant sa mort, en passant par Le Vicomte pourfendu , Le Baron perché et Le Chevalier inexistant , Trilogie de nos ancêtres qui est à la fois arbre généalogique et portrait en devenir de l'homme contemporain, ou encore les récits des Cosmicomics , Le Château des destins croisés , Si par une nuit d'hiver un voyageur , toute l'œuvre de Calvino peut se lire comme un parcours arborescent, un réseau infini qui tente de relier " la main qui écrit au monde décrit ". Inventeur de machines, de mécaniques littéraires, de jeux, de joutes, de stratégies combinatoires conjuguant la raison et la fable, la science et le conte, la géométrie et le chaos, l'abstrait et le tangible, Calvino multiplie les angles d'approches, les points de vue, pour dresser la carte du monde et du cosmos, pour " écrire selon une force de réalité qui explose tout entière dans l'imaginaire ". " Dans une certaine mesure - dit-il- je crois que nous écrivons toujours au sujet de quelque chose que nous ne connaissons pas. Nous écrivons pour permettre au monde non écrit de s'exprimer à travers nous. De l'instant où mon attention se détourne de l'ordre régulier des lignes écrites pour suivre la mouvante complexité de ce qu'aucune phrase ne pourra contenir ou épuiser, j'ai l'impression d'être sur le point de comprendre que, de l'autre côté des mots, quelque chose essaie de sortir du silence, de signifier à travers le langage, comme des coups frappés contre les murs d'une prison ". Avec les voix d'Italo Calvino, Roland Barthes, Georges Perec

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......