LE DIRECT

Lee Miller (1907-1977)

1h

1932 Autoportrait © Lee Miller Archives England 20

par Catherine Pont-Humbert Réalisation : Gilles Davidas Sur une des nombreuses photographies de Man Ray, on voit son corps tronqué qui se résume à un buste balayé de rayures. Dans le film de Jean Cocteau le Sang d'un poète en 1931 c'est elle encore, jouant délicatement avec un éventail, et elle encore sur une photographie très connue, où semblable à une Madone de la Renaissance, elle pose de profil... Des images s'accumulent, des centaines d'albums, mais comme pour mieux la cacher. Car derrière toutes ces photos, qui est vraiment Lee Miller ? Qui est cette Américaine à la vie aventureuse, fantasque et amoureuse ? Qui est cette femme magnifique, tour à tour modèle, égérie des surréalistes, compagne de Man Ray, photographe (élue parmi les meilleures de sa profession par Vanity Fair en 1943), mannequin-vedette du magazine Vogue , et enfin photojournaliste accréditée par l'US Army pendant la guerre? Quelle étrange trajectoire que celle de ce top modèle devenue l'un des premiers témoins des camps d'extermination nazis. Sa vie ressemble à une sorte de puzzle où viendraient se heurter les pièces mal ajustées de différents épisodes qui n'arriveraient pas à s'emboîter; elle disait elle-même un puzzle « imbibé d'eau , des morceaux ivres qui ne s'accordent ni par la forme ni par les motifs » Textes lus par Jean Lescot

Intervenants
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......