LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Pierre Loti, Julien Viaud dit Pierre Loti (1850-1923), "Un coeur d'équinoxe ou les multiples vies de Pierre Loti"

1h

Pierre Loti, Julien Viaud dit Pierre Loti (1850-1923), "Un coeur d'équinoxe ou les multiples vies de Pierre Loti" © Radio France

Par Françoise Estèbe et Françoise Camar « Mon coeur est plus changeant qu'un ciel d'équinoxe », écrivait Pierre Loti. Ses photographies révèlent ses multiples facettes : Loti officier de marine, Loti en costume de bédouin, Loti acrobate, déguisé en Osiris, Loti au couvent du Sinaï, dans le désert entouré de bandits notoires, dans la mosquée de sa maison de Rochefort fumant le narghilé... Extravagante maison, espace du rêve, où se conjuguent les époques et les ailleurs, le Moyen Age, la Renaissance, l'Asie et l'Orient... Et toujours Loti se met en scène, démultipliant les rôles pour transcender la vie. Le deuxième volume de l'édition complète de son Journal Intime a été publié récemment. Importance majeure de ce Journal entrepris dès l'enfance - 5 à 6000 feuillets à l'origine - et dont toute l'oeuvre de Loti est le développement. Journal au coeur de l'oeuvre, journal au coeur de la vie. Nous entrons dans l'intimité de Julien Viaud - Pierre Loti, obsédé par la fuite du temps, l'évanescence du monde, l'anéantissement de toutes choses. Cyclothymique Pierre Loti, tour à tour abattu, tenté par le néant, puis renaissant, toujours plus sensuel et vorace de vie. Loti eut une passion forte et pérenne, la Turquie, cadre d'un de ses romans les plus célèbres Aziyadé , et pour laquelle il écrivit son seul livre politique et militant La Turquie agonisante . Les prises de position de Loti officier de marine à l'apogée de l'ère coloniale, sont parfois ambiguës mais souvent courageuses, voire provocantes pour l'époque. Loti eut des intuitions fortes : la chute des empires coloniaux, la disparition des cultures sous le despotisme de l'argent, l'uniformisation destructrice du monde. Il fut aussi un homme de compassion, compassion pour les êtres et les cultures opprimées. « J'ai trop souffert sous tous les ciels, trop vu souffrir, trop vu pleurer ». Insaisissable Pierre Loti, homme de contrastes et de contradictions, impossible à cerner et qui toujours s'échappe. Avec les voix de Claude Farrère et Paul Morand. Archives INA, Martine Auger.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......