LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Robert Merle (1908-2004)

1h

Robert Merle (Rouen, 1964)
Robert Merle (Rouen, 1964)
Robert Merle (Rouen, 1964) © domaine public **Par Françoise Estèbe et Dominique Costa ** Avec la voix de Robert Merle Archives INA Martine Augé Dans sa vie personnelle, Robert Merle était un homme secret. Son fils Pierre, qui a écrit sa biographie, dit de lui: « Sa vie privée était un château fort. Il en sortait par effraction. » L'écrivain Robert Merle dévoile les blessures et les passions de l'homme, à travers les autoportraits romancés que sont les héros de ses livres jusque dans ses ouvrages historiques. Blessures et deuils d'une enfance pauvre marquée par la perte du père - l'enfant n'a alors que sept ans - puis par la mort de sa soeur aimée, confidente de ses aspirations littéraires, déjà. Robert Merle sera élevé par sa mère, une femme âpre et autoritaire, économe jusque dans ses sentiments. De cette enfance malmenée, parfois méprisée, viennent sans doute ce besoin obstiné de reconnaissance sociale par la gloire littéraire, et cette angoisse persistante devant la précarité de la vie. Création littéraire et passions amoureuses, souvent mêlées, seront les moteurs de son existence dans une quête toujours inassouvie, parfois désenchantée. Comme ses amours, son oeuvre est multiple, ses inspirations contrastées. L'épreuve de la guerre lui fournira la matière de son premier livre, primé par le Goncourt, * Week-end à Zuydcoote * . L'histoire contemporaine est le terreau de plusieurs de ses ouvrages, d'une manière directe comme dans * La mort est mon métier * , qui met en scène le commandant du camp d'Auschwitz, ou d'une façon détournée comme dans * L'Île * qui a pour toile de fond la guerre d'Algérie. Engagé dans la Nouvelle gauche, Robert Merle se fera écrivain-enquêteur pour aborder Moncada, le premier combat de Fidel Castro, puis une biographie de Ben Bella. Son engagement politique, marqué par des polémiques agressives, constituera une des désillusions de son existence mais ne sera jamais renié. Après s'être adonné à des genres et des styles différents, théâtre, science-fiction... Robert Merle consacrera la deuxième partie de son oeuvre à sa grande saga historique * Fortune de France * . Des facettes multiples donc pour une oeuvre qui prône les valeurs de liberté, de tolérance, qui combat la violence guerrière, l'injustice et toutes les formes d'oppression ; humanisme qui fut la ligne de force de la vie de Robert Merle.
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......