LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Tennessee Williams, la jungle des sentiments (1911-1983)

1h

Tennessee Williams, la jungle des sentiments (1911-1983) © Radio France

Par Vincent Lemerre et Gilles Davidas Tennessee Williams est mort le 25 février 1983 dans une chambre d'hôtel de New-York, miné par l'excès d'alcool et de médicaments. Il était passé de mode, après avoir connu le succès, et même la gloire, entre 1947 et 1961, quand ses pièces ont fait les beaux soirs des théâtres de Broadway, avant d'être adaptées par les plus grands noms d'Hollywood, Huston, Brooks, Kazan, Losey, Lumet, Mankiewicz etc. Elles réuniront un casting de rêve, Marlon Brando bien sûr, Paul Newman, Montgomery Clift, Richard Burton, qui donneront la réplique à de grands personnages féminins portés par Elizabeth Taylor, Anna Magnani, Vivien Leigh, Katharine Hepburn, Ava Gardner, Deborah Kerr, Geraldine Page... Restent des images de ces grands films, mais au-delà ? Constatons d'abord que Tennessee Williams avait le génie des titres : La ménagerie de verre , Un tramway nommé désir , La chatte sur un toit brûlant , Soudain l'été dernier ou La nuit de l'iguane ; ils sont gravés dans notre mémoire. Il était poète, nouvelliste (recommandons l'excellent recueil Toutes les nouvelles en « Pavillons », Robert Laffont), romancier pour deux titres, mémorialiste, et il restera pour la postérité comme auteur dramatique. Ses oeuvres font le bonheur des comédiens amateurs et débutants, il est encore souvent monté dans les théâtres privés (par exemple, Baby Doll , en ce début d'année 2009 sur les planches du théâtre de l'Atelier). Mais son théâtre a souffert de certaines ambiguïtés : trop « bavard », trop « psychologique », Tennessee Williams a été rarement monté dans les théâtres publics français. La mise en scène de La nuit de l'iguane par Georges Lavaudant fait donc figure d'événement. A partir du 9 mars 2009, à la MC93 de Bobigny, avec Tchéky Karyo dans le rôle du révérend Shannon, cette production marque un changement dans la perception de l'oeuvre. Changement déjà opéré outre-Atlantique, où Tennessee Williams a accédé au rang d'auteur classique. Portrait d'une oeuvre donc, mais aussi portrait intime d'un homme qui n'a toujours vécu que de sa plume, d'une vie de bohême, entre café noir pour écrire et alcools forts pour le reste, entre grandes amitiés et aventures homosexuelles, entre New-York, la Nouvelle-Orléans, Londres ou Rome, « je suis un fugitif », disait-il.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......