LE DIRECT

Tourgueniev, le russe de Bougival (1818-1883)

1h

Par Laetitia Le Guay et Jean-Claude Loiseau

Tourgueniev, le russe de Bougival (1818-1883)
Tourgueniev, le russe de Bougival (1818-1883)

Né dans la province d'Orel, au sud de Moscou, mort dans sa « datcha » de Bougival, Ivan Tourgueniev est un des écrivains russes les plus attachants du 19e siècle. C'est aussi, en dépit de l'ombre que lui ont fait ses cadets Tolstoï et Dostoievski, un auteur de première envergure. C'est lui qui pose les bases du grand roman russe ; c'est lui qui dans son théâtre, interdit par la censure parce que la satire de la noblesse terrienne y est féroce, trouve avec cinquante ans d'avance et bien avant Tchekhov, ce que l'on appellera « l'action intérieure », un théâtre où les paroles sont décalées d'avec les pensées intimes des personnages. Quant aux fameuses * Notes d'un chasseur * (1852), son premier livre, tout de suite célèbre pour la beauté des évocations de la nature et la peinture sans détour des conditions de vie des moujiks, il contribua à l'abolition du servage en Russie. Peu d'écrivains eurent une vie aussi romanesque et voyageuse : une enfance dans la propriété familiale de Spasskoïé, des études baignées par l'idéalisme allemand, un coup de foudre à 25 ans pour la cantatrice Pauline Viardot, qu'il aimera jusqu'à la fin de sa vie la suivant à travers l'Europe. Ami de Daudet, Maupassant, Mérimée, Zola et surtout Flaubert, avec qui il partageait une même passion du style, Tourgueniev fut un passeur de culture faite de beauté du style et profondeur de vue, de méditation sur le temps et de mélancolie sans amertume. * Avec des extraits de lettres d'Ivan Tourgueniev et de Gustave Flaubert, des romans * Pères et Fils * et * Nid de gentilshommes * et des bandes originales des films * Actrices * de Valéria Bruni Tedeschi (2007) et * Un Nid de gentilshommes * de Andrei Konchalovski (1973). * Textes lus par Jean-Baptiste Malartre. * Extraits de B.O. des films - Actrices de Valeria Bruni-Tedeschi, 1997 - Un Nid de gentilshommes, d'Andreï Konchalovsky, 1973.

L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......