LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les funérailles nationales de René Angelil, époux de Céline Dion

Pygmalion dans les étoiles

5 min
À retrouver dans l'émission

Les journalistes qui rédigent les nécrologies en savent quelque chose : janvier est le mois le plus meurtrier de l’année et janvier 2016 n’a pas échappé à cette règle statistique : Michel Galabru, Michel Delpech, Pierre Boulez... Mais seul René Angelil a eu droit a droit à des funérailles nationales

Les funérailles nationales de René Angelil, époux de Céline Dion
Les funérailles nationales de René Angelil, époux de Céline Dion Crédits : KADRI MOHAMED / IMAGESPIC AGENCY - Maxppp

Les journalistes qui rédigent les nécrologies en savent quelque chose : janvier est le mois le plus meurtrier de l’année et janvier 2016 n’a pas échappé à cette règle statistique : Michel Galabru, Michel Delpech, Pierre Boulez, André Courrèges, Michel Tournier, Ettore Scola, Edmonde Charles-Roux, Jacques Rivette ont tous eu les honneurs de la presse. Mais seul René Angelil a eu droit au Québec à des funérailles nationales, aux drapeaux de la ville de Montreal en berne, à une cérémonie retransmise en direct par douze caméras sur quatre chaînes de télévision. La France n’a pas été en reste : deux couvertures de Paris Match, la seconde pour sa non moins célèbre veuve, Céline Dion hiératique, en grand deuil, entourée de ses jumeaux aux cheveux très longs, Nelson et Eddy, la famille en arrière plan, rappelant Jackie Kennedy aux funérailles nationales de John Kennedy.

VOUS N’ALLEZ PAS COMPARER RENÉ ANGELIL À JOHN KENNEDY ET CÉLINE DION À JACKIE KENNEDY!!!

Pas plus que je ne compare le Québec aux Etats-Unis! Mais avouez que des funérailles nationales et une émotion planétaire pour un Pygmalion, c’est surprenant ! Il faut reconnaître que Pygmalion conté par Ovide dans Les Métamorphoses est resté plus célèbre que sa créature Galatée: la légende veut, qu’indigné par la prostitution régnant sur la ville de Chypre, Pygmalion se voue au célibat et à la sculpture. Son œuvre est une statue d’ivoire qu’il rend chaque jour plus attirante. Aphrodite, déesse de l’amour, ne peut que le rendre amoureux de son oeuvre avant de donner vie à la belle. Pygmalion l’épouse en présence de la déesse de l’amour. Ils auront un ou deux fils selon les versions. Aujourd’hui, « pygmalion » est un nom commun désignant un mentor qui instruit, conseille et façonne une autre personne dont il est amoureux pour la conduire au succès.

Dans le monde du spectacle, on pense à Meneghini et Maria Callas, Carlo Ponti et Sofia Loren, Serge Gainsbourg et Jane Birkin mais aussi à la pièce de George Bernard Shaw, Pygmalion, écrite en 1914 qui a inspiré le film de George Cukor, My Fair Lady, avec l’inoubliable Audrey Hepburn dont on se souvient davantage que de Rex Harrison. Car, au fil du temps, la « créature » devient au moins sinon plus célèbre que son créateur et c’est elle qui en tombe amoureuse. L’émancipation des femmes n’a pas fait prendre une ride à ce mythe pas plus qu’à celui du prince charmant. Il s’en distingue néanmoins car au final, la « créature », qui reconnaît tout devoir à son créateur qui, lui, a eu le génie de ne pas se tromper, peut lui échapper et voler de ses propres ailes.

PYGMALION PEUT-IL ÊTRE UNE FEMME ?

Certainement mais elles sont plus discrètes. Les hommes politiques ont tendance à attribuer à leur mère ou à leur femme un « effet pygmalion ». En littérature, on peut penser à Simone de Beauvoir et Violette Leduc. Dans la chanson, Edith Piaf est LA championne toutes catégories: elle s’est émancipée de Raymond Asso mais elle a rendu la pareille à Yves Montand, Charles Aznavour, Georges Moustaki, les Compagnons de la chanson entre autres…

MAIS EN QUOI LE COUPLE ANGELIL-DION SE DISTINGUE DE CEUX QUE VOUS AVEZ CITÉS ?

Pensez d’abord en terme d’échelle : une petite province, le Québec, a vu l’ascension fulgurante, unique dans ce pays, d’une star à carrière internationale. Cette carrière est l’œuvre du couple symbolisée par le temple qu’il lui a fait construire à Las Vegas. Ce qui fait dire au fondateur du Cirque du soleil en guise de message de condoléances: « la marque que René Angelil a laissé dans le milieu culturel québécois et le rayonnement qu’il nous a offert à tous partout sur la planète sont ineffaçables ». À l’opposé de ce qui les éloigne de nous, la mise en scène continûment médiatisée de leur vie intime, de leur première rencontre quand Céline avait douze ans à la mort de René, relayée par les chansons, les interview et internet, tout cela les rend populaires sinon familiers. À travers eux, le Québec et peut-être pas seulement le Québec a vécu une banalisation de la transformation des familles et de la conception des enfants: René a divorcé deux fois et a eu trois enfants de ses unions précédentes. Mais son union avec Céline Dion repose sur les valeurs les plus traditionnelles : le mariage à l’église puis cinq ans plus tard à Las Vegas, ce qui est moins banal ! un mariage d’amour éternel pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur, c’est leur fulgurante carrière, le pire c’est la difficulté à avoir des enfants résolue par la fécondation in vitro dont nous connaîtrons les moindres détails, puis le cancer de René, sa survenue, son traitement, sa rémission, la rechute fatale. Ils réussissent l’exploit de vivre dans un monde irréel tout en donnant l’impression de vivre comme tout le monde.

Je laisse le mot de la fin à Xavier Dolan, un autre québécois qui ne manque pas de talent en tweetant : « mes condoléances à Céline Dion et sa famille. René Angelil lui fit toucher les étoiles qu’il rejoint à présent. »

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......