LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le Conseil de Sécurité et la Libye : courage ou cynisme ?

7 min

Mouammar Kadhafi qui s'adresse à une réunion de l' Union  Africaine à Sirte
Mouammar Kadhafi qui s'adresse à une réunion de l' Union Africaine à Sirte Crédits : Radu Sigheti - Reuters
Mouammar Kadhafi qui s'adresse à une réunion de l' Union Africaine à Sirte Radu Sigheti © REUTERS Le Conseil de Sécurité de l’**ONU** a autorisé cette nuit le recours à la force pour protéger les civils en Libye. Revenons en arrière: Dubrovnik en Croatie en 1991. Les Occidentaux les bras croisés face aux massacres. **Est-ce qu’aujourd’hui dans le cas de Libye, il n’est, une nouvelle fois, déjà pas trop tard ?** **Peut-on encore, avec cette résolution du Conseil de Sécurité, éviter à Benghazi un nouveau Dubrovnik ?** **Est s'il est trop tard militairement, n'est on pas uniquement face à un geste symbolique cynique ? ** **Qui plus est, est-ce qu’il n’y a pas un risque d’engrenage militaire beaucoup plus fort aujourd’hui qu’il y a 2 semaines?** Visiblement, l’un des enjeux majeurs, c’était aussi d’obtenir un soutien de pays arabes. En l’occurrence les Emirats et le Qatar pourraient participer militairement à l’opération. **Mais là aussi, ne serait-on pas dans le calcul politique davantage que dans l’opération de secours aux civils libyens ?** **Et ne demeure-t-il pas le risque de quelque chose de totalement contreproductif, qui soulève de la colère dans le monde arabe, voire qui alimente la rhétorique d’Al Qaida mise à bas par les événements récents ?**
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......