LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le Pakistan, une politique étrangère attaquée

8 min

Aujourd'hui, le Pakistan .

Dès que la traque, l'assaut et la mort d'Oussama Ben Laden ont été connus, la communauté internationale s'est interrogée sur les circonstances qui ont permis au leader d'Al Qaida de se cacher.

L'annonce de la mort de Ben Laden par le Président Obama dans un magasin de télévisons à Kaboul
L'annonce de la mort de Ben Laden par le Président Obama dans un magasin de télévisons à Kaboul Crédits : Ahmad Masood - Reuters
L'annonce de la mort de Ben Laden par le Président Obama dans un magasin de télévisons à Kaboul Ahmad Masood ©Reuters ***Le Pakistan ** * **a aussitôt été montré du doigt** . Son gouvernement a été accusé de **double jeu** , soupçonné de **manquer d’entrain dans la chasse à Ben Laden** . Et si **le Pakistan** avait été, pour des raisons obscures, **le protecteur de l’ennemi numero 1 du monde non- musulman** ? **Officiellement** , un pays allié des Wahington et des capitales occidentales. **Officieusement** , une posture qui sent le souffre. Mais très, vite, en moins de 48 heures, les accusateurs sont revenus sur leurs propos et ont souhaité **apaiser les tensions ** avec ***le Pakistan** * . **Marc Crépin** s'entretien aujourd'hui avec **Hubert Védrine** . Le chef d'état-major de l'armée pakistanaise veut donc tirer les leçons de la mort de ben laden. Dans un communiqué publié hier il reconnaît quelques manquements mais il bombe le torse face aux américains.Une correspondance de **Sébastien Paour** à **Islamabad** : ![](/sites/all/modules/rf/rf_ressource_son/mini_player.png)
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......