LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Pourquoi les Occidentaux préfèrent les régimes autoritaires dans le monde arabe ? 2ème partie

8 min

Une fois par semaine, Jean-Marc Four s'entretient avec Hubert Védrine , pour s'attaquer à quelques idées reçues sur les relations internationales.

Manifestation à Tunis devant le siège du RCD, l'ancien parti du Président Ben Ali désormais réfugié en Arabie Saoudite
Manifestation à Tunis devant le siège du RCD, l'ancien parti du Président Ben Ali désormais réfugié en Arabie Saoudite Crédits : Finbarr O'Reilly - Reuters
Manifestation à Tunis devant le siège du RCD, l'ancien parti du Président Ben Ali désormais réfugié en Arabie Saoudite Finbarr O'Reilly©Reuters **Pourquoi Hubert Védrine ?** Parce qu’il possède cette particularité de posséder à la fois **l’expérience de l’acteur** , de l’homme qui fut **ministre des affaires étrangères** et **secrétaire général de l’Elysée** et **le recul de l’analyste** qu’il est devenu, capable de conceptualiser les relations internationales. A la lumière des événements de ces derniers jours en **Tunisie** , [***nous exerçons cette semaine un droit de suite ** * sur le sujet abordé la semaine dernière](http://www.franceculture.com/emission-le-monde-selon-hubert-vedrine-pourquoi-les-occidentaux-preferent-ils-les-regimes-autoritair "nous exerçons cette semaine un droit de suite sur le sujet abordé la semaine dernière")**:** *Pourquoi les pouvoirs occidentaux préfèrent-ils des régimes autoritaires dans le monde arabo-musulman ?* **L'argument du rempart contre le péril islamiste n'est-il pas un peu court** **?** **Faut-il et peut-on favoriser l'intégration de l'islamisme politique dans un processus** **démocratique ?**
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......