LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vol d'oies au-dessus du Nouveau-Mexique, aux États-Unis, qui n'a rien à envier à une escadrille aérienne.

Elle marche, elle nage, elle vole

3 min
À retrouver dans l'émission

Ne vous fiez pas à son allure parfois gauche. L’oie, sauvage ou domestique, est étonnante. Petite déclaration d’amour à un animal commun aux caractéristiques singulières, qui a nourri des contes et inspiré des poèmes.

Vol d'oies au-dessus du Nouveau-Mexique, aux États-Unis, qui n'a rien à envier à une escadrille aérienne.
Vol d'oies au-dessus du Nouveau-Mexique, aux États-Unis, qui n'a rien à envier à une escadrille aérienne. Crédits : Terry Eggers - Getty

Je suis adepte de la marche avec une allure un peu hautaine. Dotée d'un solide sens de l'orientation, je pratique les voyages au long cours. Je peux être parfois agressive et je sais monter la garde avec vigilance. Le respect du leader et l'ordre géométrique m'animent. Bien que certaines de ces caractéristiques puissent y faire songer, je ne suis ni militaire, ni aviateur, ni marin. Je suis Anser anser, autrement dit l'oie cendrée. Une espèce largement domestiquée depuis la plus haute antiquité égyptienne, il y a près de 5000 ans. Depuis, mon succès auprès des humains ne s'est pas démenti. 

Ce gros volatile de la famille des canards et autres cygnes a longtemps été un habitant ordinaire de nos villages apprécié pour ses œufs, sa chair ou son duvet. Sa démarche un peu pataude a pu inspirer certains qui y ont curieusement vu une forme de virilité conquérante, ancrée dans les mémoires par les défilés du IIIe Reich.

Il faut dire que les oies du Capitole, oies sacrées du temple de Junon, qui sonnèrent l'alarme lors de la sournoise attaque gauloise que même les chiens n'avaient pas détectée, ont contribué à leur forger une réputation de vaillance.

Mais les nombreuses races d'oies domestiques ne sont pas isolées. Une vingtaine d'espèces sauvages viennent compléter le cercle de famille et quelles espèces ! La splendide bernache du Canada d'un mètre quatre-vingt d'envergure. L'élégante oie à tête barrée, Anser indicus, qui migre des plaines de Mongolie et des montagnes de Chine vers l'Inde. Un gros oiseau qui franchit ainsi l'Himalaya en volant jusqu'à dix kilomètres d'altitude sans assistance respiratoire. Une prouesse physiologique quand on pense à l'énergie que demande le vol dans un air raréfié.

Et dire que cette oie, si remarquable, a été injustement accusée d'avoir propagée la grippe aviaire H5N1 au début des années 2000. Il faut dire qu'il était plus facile de pointer du doigt cette espèce sauvage que de remettre en cause nos élevages intensifs et les transports associés.

L'oie naine, habitante du grand Nord et de la Sibérie. Une espèce que l'on tente de réintroduire en Europe avec des initiatives très originales à l'image de celle de Christian Moullec, l'homme qui vole avec les oiseaux. Ce météorologue, passionné des oies, a imaginé les accompagner en ULM sur des voies migratrices délaissées. Une aventure popularisée par le beau film de Nicolas Vannier, Donne-moi des ailes. Un rêve qui n'est pas sans rappeler le voyage de Nils Holgersson.

Ce serait oublier que l'oie est également un palmipède aquatique. D'ailleurs son accouplement se déroule sur l'eau et il est quelque peu acrobatique, la femelle, sous le poids du mâle, pouvant se retrouver complètement immergée. Bref, un animal qui nage, vole incroyablement bien et à qui on peut pardonner de se dandiner d'un air dédaigneux. Concluons en forme d'hommage avec trois vers de Jean Richepin : 

« Si haut qu'il semble aller lentement, un grand vol

En forme de triangle, arrive, plane et passe.

Où vont-ils ? Qui sont-ils ? Comme ils sont loin du sol ! »

Au fait ; il paraîtrait que La Poule aux œufs d'or était en réalité une oie.  

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......